Views
3 years ago

Maintenance & Entreprises n°653

  • Text
  • Maintenance
  • Entreprise
  • Solutions
  • Mars
  • Avril
  • Drones
  • Formation
  • Permet
  • Ainsi
  • Afin
  • Trait
  • Coupe
La maintenance en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie : de l'aéronautique à l'énergie p.19

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS M&E : QUELLES SONT VOS SOLUTIONS DESTINÉES À LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE ? N.F. : Après le succès du projet collaboratif Aircobot mené, entre autres, avec le LAAS, Airbus, AKKA Technologies et l’école des Mines d’Albi, Sterela décidait de créer la division robotique mi-2017. Un an plus tard, en mai 2018, sortait des ateliers de la société la toute nouvelle plateforme répondant aux demandes des marchés de la logistique et de la maintenance. Véritable outil collaboratif d’aide au transport de charges lourdes (jusqu’à 150 kg), le TrolleyBOT soulage les personnels intervenant sur les chantiers de maintenance en extérieur comme dans les ateliers en hangar. Sa technologie de suivi de personne permet aux employés d’aller sur sites accompagnés de leurs outillages et d’utiliser la mémoire du robot pour des allers retours du point d’intervention au point de déchargement par exemple. Agile, robuste, intuitif, utile tant en indoor qu’en outdoor, il devient vite l’aide dont on ne peut plus se passer. « Le suivi de personne est le plus fiable du marché. » M&E : EN QUOI CETTE SOLUTION SE DISTINGUE-T- ELLE DE VOS CONCURRENTS ? N.F. : Le suivi de personne est le plus fiable du marché. La navigation en autonomie demande maximum 5 mn d’explication. L’utilisation est simplissime. Par ailleurs, il existe peu de robots indoor et outdoor sur le marché (incluant franchissement d’obstacles et robustesse ainsi que facilité de circulation en indoor, passage de portes, etc …). M&E : QUELS SONT LES CRITÈRES DE CHOIX DE VOS CLIENTS ? N.F. : Prix, robustesse, technologie fiable, solution sur mesure (Sterela étant concepteur et fabricant, répondant aux demandes particulières de chacun et pouvant adapter le produit aux différents environnements) et facilité d’utilisation (intuitif). M&E : POUVEZ-VOUS DONNER DES EXEMPLES D’APPLICATION DANS LE SECTEUR INDUSTRIEL ? N.F. : Le robot rentre dans le fourgon de dépannage. Il est sorti par l’opérateur. Le robot suit l’ouvrier en extérieur jusqu’au point d’intervention (technologie suivi de personne) ; la caisse qu’il transporte contient l’outillage nécessaire pour intervenir. Le robot mémorise le chemin parcouru et est renvoyé au camion pour être déchargé des pièces endommagées et être rechargé avec des pièces neuves. Les allers-retours se font en autonomie. En intérieur, entre deux hangars, il transporte des pièces devant être modifiées ou terminées dans un autre hangar. Il passe d’un point de départ intérieur à une partie du trajet en extérieur (voie identifiée et marquée au sol goudronnée), puis rentre dans un 2 ème hangar pour s’arrêter à un point de déchargement. Les aller-retours se font en autonomie. Sur le chemin, il évite tout objet fixe ou mouvant. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat 44 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS TRANSPORT GT Solutions : des véhicules à la maintenance Après avoir été créée en 1946 et baptisée GT Location en 1985, l’entreprise familiale dirigée par Michel Sarrat a changé de nom en janvier dernier afin d’adopter une marque plus conforme à ses nouveaux métiers d’organisateur transport : GT solutions. Un nom adapté à l’international pour servir les futures ambitions de développement de l’entreprise. Explications ©DR Romuald Chemin, directeur technique de GT Solutions. ©DR MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELLE EST VOTRE LOCALISATION DANS LA RÉGION SUD-OUEST ? Romuald Chemin : Le siège et la filiale Sud-Ouest sont situés à Bassens dans la périphérie de Bordeaux. Mais il existe des filiales dans toute la France. L’agence Sud-Ouest couvre une région qui couvre de la Rochelle à Toulouse. M&E : QUELLES SONT LES TENDANCES DU MARCHÉ DE LA LOCATION DES VÉHICULES DESTINÉ AUX INDUSTRIELS ? R.C. : Il y a une tendance à externaliser les véhicules et des parcs d’autant plus que le recrutement des conducteurs est compliqué pour les entreprises en transport propre. Il y a une pénurie des conducteurs. Comme le transport est notre cœur de métier, nous avons les moyens de trouver les conducteurs et de les former… M&E : POURQUOI LES INDUSTRIELS FONT-ILS APPEL AUX ENTREPRISES DE LOCATION ? R.C. : Plusieurs raisons existent. En général, les sociétés qui font appel à nos prestations n’ont pas comme cœur de métier le transport. La population des chauffeurs est particulière et n’est pas sur site. Donc la gestion de conducteurs pour une entreprise reste compliquée. En outre, nous avons une convention collective Transport qui est un peu plus souple que celles des différentes industries avec qui nous pouvons travailler sur 182 h par exemple… Par ailleurs, nous avons un cadre juridique de la location avec un conducteur qui est bien fait et cela est sécurisant pour tout le monde. Finalement, le client se retrouve finalement avec des prestations qui ne sont pas plus onéreuses que de le faire soi-même. De plus, le risque de la conduite est assez important et nous le gérons aussi pour des sociétés clientes. Donc le fait de faire de la location avec conducteur nécessite un personnel et des véhicules dédiés. Cela permet d’avoir une qualité de service que l’on n’a pas forcément en faisant ponctuellement via des appels d’offres… M&E : QUELS TYPES D’ÉQUIPEMENTS PROPOSEZ-VOUS ? R.C. : Ce sont des véhicules avec des conducteurs ou des matériels de manutention. Nous proposons aussi des prestations où le fournisseur donnera son plan de transport. Dans ce dernier cas, nous allons faire les opérations de conduite et de livraison jusqu’à des industriels qui nous dédient la logistique, le chargement et le déchargement. Les véhicules sont adaptés aux besoins du client : cela va du 3,5 au 32 tonnes en passant par des tracteurs plus semi. Dans l’industrie, la demande concerne plus sur les fourgons. Certains clients donnent précisément une définition du véhicule et d’autres nous laisseront la main et nous donnent la prestation. Nous devons alors définir au mieux le matériel. Concernant le matériel de manutention, nous avons quelques chargeurs, gerbeurs, transpalettes et chariots électriques ou embarqués sur les véhicules, des grues de chargement qui sont placées sur des camions et qui permettent de transporter du parpaing... MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019 I45

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com