Views
3 years ago

Maintenance & Entreprises n°653

  • Text
  • Maintenance
  • Entreprise
  • Solutions
  • Mars
  • Avril
  • Drones
  • Formation
  • Permet
  • Ainsi
  • Afin
  • Trait
  • Coupe
La maintenance en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie : de l'aéronautique à l'énergie p.19

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS SÉCURITÉ Davoc contre les chutes en hauteur Le bureau d’études Davoc basé à Toulouse est spécialisé dans la sécurisation contre les chutes en hauteur. Il propose un savoir-faire dans les dossiers de gestion de sécurisation par exemple sur machines ou bâtiment. Cette société accompagne le client dans ses projets. Elle intervient sur tout le grand Sud- Ouest et ponctuellement sur la France (Paris, Lyon). Elle sera exposante au salon Sepem de Toulouse. Mathieu Boudou, chargé d’affaires / d’études Bureau d’études « Travaux en hauteur et sécurité » répond à nos questions. Gros plan Sécurisation par protection individuelle d’une chaîne d’assemblage pour le compte de la société UTC Goodrich. © DR © DR Mathieu Boudou, chargé d’affaires / d’études Bureau d’études à Davoc. MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELLE EST VOTRE ACTUALITÉ ? Mathieu Boudou : Nous avons recruté un nouveau chargé d’affaires qui est chargé de développer la partie de vérification (initiale et périodique) des systèmes de sécurité mises en place sur des machines par exemple. Nous nous sommes aperçus que dans le marché de la vérification, figurent des grands bureaux de contrôle comme l’Apave, Véritas et Socotec qui réalisent ce type de prestations et qui ne sont pas forcément spécialisés dans la sécurité contre les chutes de hauteur. Or notre métier est la sécurité en hauteur. Notre but est de les accompagner le client au mieux dans cette démarche-là et nous développons ce secteur d’activités dans notre domaine. Ainsi, les services HSE et Maintenance d’Airbus figurent parmi nos clients. Ils sont souvent mal suivis par ces bureaux de contrôle et les installations mises en place ne sont pas utilisables par les équipes de maintenance. Nos services concernent les études techniques et l’accompagnement. Nous partons de l’analyse des risques. Après, nous pouvons réaliser des études techniques d’exécution et préconisons des solutions. Puis la solution est choisie en collaboration avec le service de la maintenance. Ensuite, nous faisons des études d’exécution. Après, nous les accompagnons dans le choix de l’opérateur. Ils ont alors toutes les données d’entrée comme les plans, les calculs et les justifications permettant d’installer la meilleure sécurité de la machine. Ensuite, nous les aidons à choisir l’installateur. Puis nous vérifions tout ce qui a été posé et nous mettons en service l’élément de sécurité. Après, il y a la phase du registre de maintenance où est indiqué le mode d’intervention : les procédures méthodes, la sécurisation de la machine et son accès, l’organisation du plan de travail. M&E : EN QUOI CES SOLUTIONS SE DISTINGUENT-ELLES DE VOS CONCURRENTS ? M.B. : Dans notre domaine, il existe beaucoup d’installateurs et de fabricants de matériels mais peu de personnes pour coordonner les solutions. Donc nous existons grâce à l’expérience de David Grandjean et Jérémy Figueiredo qui disposent de 20 ans dans le domaine. De plus, David Grandjean présente l’avantage de faire partie de la mission de l’Afnor. Notre veille réglementaire et technique est donc toujours à jour. 40 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS Sécurisation des essoreurs pour Cemex ©DR En outre, nous offrons une objectivité par rapport à la solution proposée. Nous vendons, en effet, un accompagnement. De plus, le pratique du terrain est très important pour nous. Au final, il faut que le système installé soit correctement utilisé dans les meilleurs conditions. Par ailleurs, nous présentons l’atout d’être « monorisque » car nous sommes spécialisés que dans la sécurité en hauteur et nous proposons une offre complète dans ce domaine. Donc nous analysons le besoin, préconisons et trouvons les meilleures solutions. Après nous accompagnons le client dans le choix de l’installateur. Ensuite, nous vérifions l’installation. Nous avons donc une offre complète par rapport à un concurrent. Souvent dans notre domaine, l’installateur qui est souvent associé à un fabricant est contacté en direct mais il n’a pas forcément ce retour d’expérience. De plus, il présente le produit du fabricant. En revanche, nous travaillons avec tous les fabricants et les installateurs. Notre but est donc d’offrir une solution pour les services de maintenance qui soit pérenne dans le temps. Nous savons que le technicien de la maintenance industrielle monte sur les machines tous les jours. M&E : QUELS SONT LES CRITÈRES DE CHOIX DE VOS CLIENTS ? « Nous présentons l’atout d’être " monorisque " car nous sommes spécialisés que dans la sécurité en hauteur et nous proposons une offre complète dans ce domaine. » M.B. : Les clients nous choisissent pour notre expertise et notre accompagnement. Ils ont souvent des offres d’installateurs mais ils ne savent pas les analyser. Notre spécialité concerne la solution globale contre la chute : les sécurités individuelle et protection collective. Nous sommes sélectionnés pour notre technicité. Nous avons en interne des dessinateurs et des ingénieurs calculs. M&E : POUVEZ-VOUS DONNER DES EXEMPLES DE RÉALISATIONS ? M.B. : En 2018, nous avons accompagné Goodrich, le sous-traitant d’Airbus qui fabrique des nacelles dans sa démarche de sécurité concernant la chaine d’assemblage. Goodrich avait une problématique des moteurs qui sont situés dans la partie haute de la chaine d’assemblage où les techniciens réalisent la maintenance des moteurs et la vérification pour les sous-traitants qui n’étaient pas en sécurité. Nous les avons donc suivis dans ce processus d’analyse des risques, de choix de solutions et de conception jusqu’au mode opératoire. Nous avons aussi travaillé dans une carrière de Cemex au niveau des convoyeurs. L’entreprise a fait appel à nos services de l’analyse des besoins jusqu’à la vérification des systèmes sur des convoyeurs. Leur problématique concernait l’accès aux rouleaux pour changer les vannes et tous éléments techniques. Nous les avons accompagnés depuis l’analyse des risques jusqu’à la mise en place du système lui-même réalisée par une société extérieure que nous avons contribué à choisir. Par ailleurs, le fabricant de vannes pour le pétrolier Pentair localisé dans la région d’Albi avait récupéré un banc d’essai italien mobile qui présentait MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019 I41

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com