Views
3 years ago

Maintenance & Entreprises n°653

  • Text
  • Maintenance
  • Entreprise
  • Solutions
  • Mars
  • Avril
  • Drones
  • Formation
  • Permet
  • Ainsi
  • Afin
  • Trait
  • Coupe
La maintenance en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie : de l'aéronautique à l'énergie p.19

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS EDITEUR Incitius Software : des logiciels pour préparer les grands arrêts La société Incitius Software développe des progiciels pour la gestion de la documentation et des données techniques en milieu industriel et des logiciels pour l’exploitation de sites industriels destinés aux métiers de la maintenance, de l’inspection, de l’exploitation et des grands arrêts. Par ailleurs, elle assure des prestations de services et de conseil pour l’implémentation de ses logiciels et la récupération et l’enrichissement des bases de données et des bases documentaires afin de migrer les données du client. Dernière activité : recherche et développement sur les logiciels et l’interfaçage avec d’autres logiciels du marché. MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELLES SONT VOS LOCALISATIONS ? Laurent d’Amico : Notre siège est basé à Montpellier. Mais nous avons des professionnels en télétravail : en Bretagne, en Normandie et à l’Etranger. Cela nous permet d’être plus proche de nos clients en Normandie. De plus, nous faisons 90% de nos chiffres d’affaires à l’export. M&E : QUELS SONT LES ENJEUX DES GRANDS ARRÊTS DE MAINTENANCE ? L.A. : Les grands arrêts de maintenance sont réalisés tous les 5 ans sur des plateformes pétrochimiques de type de Seveso. Ils s’inscrivent dans un cadre réglementaire imposé par la DREAL 1 . Celle-ci donne ensuite le droit de l’exploitation des sites industriels. Les sites industriels sont 1. Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement. ©DR Laurent d’Amico, gérant d’Incitius Software. alors inspectés une ou plusieurs fois par an par la Dreal. Si elle relève des anomalies, il faut que la direction du site prenne des dispositions pour corriger des anomalies sur la sécurité. S’il n’y a pas de modification, la Dreal peut donner l’ordre de fermer le site industriel. Après, les arrêts sont réalisés sur une période relativement courte (entre 4 et 6 semaines) afin de limiter les pertes de production. En revanche, elle mobilise beaucoup de moyens humains, financiers et logistiques tout en tenant compte de la sécurité. Les montants des grands arrêts dans des raffineries et des plateformes pétrolières se chiffrent généralement à plusieurs millions d’euros. Un schéma de process annoté avec les outils d’ dans le cadre de la préparation d Il faut donc changer le matériel, surtout les capacités (ballon, colonne, échangeurs), des tuyaux, des vannes qui subissent, par exemple, des grandes variations thermiques et réaliser des travaux d’électricité afin que l’usine refonctionne normalement en toute sécurité. Comme les process sont continus et les produits dangereux, il faut être prudent dans ces actions. M&E : QUEL SERVICE PROPOSEZ- VOUS ? L.A. : Nous intervenons sur la préparation des grands arrêts et cette partie est la plus importante parce que la réussite de ces arrêts dépend à 90 % de sa préparation. M&E : COMMENT DOIT-ON SE PRÉPARER AUX GRANDS ARRÊTS? L.A. : Le grand arrêt est préparé 18 ou 24 mois avant. Nous avons, en fait, 4 ou 6 semaines pour faire cette préparation. 32 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS logiciel permet de suivre les pièces de rechange : la commande était-elle passée ? Est-elle fabriquée ? Se trouve-t ’-elle dans le bateau, à la douane ? M&E : COMMENT ASSURER LA GESTION DU RETOUR D’EXPÉRIENCE ? L.A. : Entre 2 arrêts, on capitalise sur les arrêts n°1 et n°2 et les datasheets où figurent les gammes opératoires ou les pièces de rechange à commander. Si on prend un équipement ou une vanne et si on a fait son travail correctement sur l’arrêt précédent, on peut récupérer tout le travail qu’on a fait précédemment sur ces interventions par exemple. « Il ne faut pas négliger la préparation de l’arrêt, annoter bien les plans et les schémas et les tâches à faire. » Incitius Software es grands arrêts. Après, nous avons des logiciels pour effectuer du suivi pendant l’arrêt mais notre grande valeur ajoutée est la préparation. M&E : QUELS OUTILS UTILISEZ- VOUS ? L.A. : Nous avons développé toute une solution basée sur le pdf. Ainsi, nous avons paramétré notre progiciel pour répondre à la problématique des arrêts en implémentant les plans et les schémas. Donc au niveau des différentes phases des grands arrêts, cela débute avec une inspection effectuée par le service d’inspection qui mesure les épaisseurs des tuyauteries. Après, une liste de travaux prévisionnels commence à être réalisée. Ensuite, elle est donnée à une équipe projet qui crée alors, une liste unique de travaux à réaliser. Une fois la liste faite, les plans de process sont annotés. Donc à chaque numéro de tâches dans la liste de travaux, seront ajoutées des annotations intelligentes sur des pdf. Toutes les demandes de travaux sont organisées alors par couches métiers parce que différents corps de métiers interviennent lors des grands arrêts. Puis, des fiches des caractéristiques des équipements, des vannes et des tuyauteries sont élaborées. De ces datasheets, sont définies des gammes d’interventions. Après, des plans de patinage et d’isolement sont prévues pendant lesquels des équipes arrêtent l’installation et isolent les tuyaux pour les nettoyer afin que d’autres personnes puissent faire les arrêts. M&E : QUELLES DIFFICULTÉS POUVEZ-VOUS RENCONTRER DANS LA PRÉPARATION ? L.A. : L’approvisionnement des pièces de rechange peut être un seuil critique. En France, il n’y a pas de problèmes mais nous travaillons en Angola et au Nigeria. Or le transport maritime prend 6 semaines et la douane, 2 semaines. Un © DR M&E : QUELLES SONT LES ERREURS À ÉVITER ? L.A. : Il ne faut pas négliger la préparation de l’arrêt, annoter bien les plans et les schémas et les tâches à faire. Comme les annotations sont intelligentes, cela permet de simplifier toutes les procédures. M&E : POUVEZ-VOUS INDIQUER UN EXEMPLE DE GESTION DE GRANDS ARRÊTS DE MAINTENANCE ? L.A. : Nous avons travaillé sur des grands arrêts sur le champ pétrolifère de Dalia de Total en Angola, au Nigeria ainsi que les raffineries en Normandie. Ils ont été gérés avec les mêmes problématiques : l’inspection, l’analyse des travaux, du matériel, les markups, les datasheets, le patinage et la sécurité. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019 I33

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com