Views
3 years ago

Maintenance & Entreprises n°653

  • Text
  • Maintenance
  • Entreprise
  • Solutions
  • Mars
  • Avril
  • Drones
  • Formation
  • Permet
  • Ainsi
  • Afin
  • Trait
  • Coupe
La maintenance en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie : de l'aéronautique à l'énergie p.19

SOLUTIONS DE LA

SOLUTIONS DE LA MAINTENANCE PRÉDICTIVE À LA MAINTENANCE FERROVIAIRE EDITEUR TellMePlus : l’intelligence artificielle appliquée à l’analyse prédictive TellMePlus fournit un logiciel d’analyse prédictive basée sur du machine learning qui permet de tirer parti des données d’objets ou de processus afin d’améliorer leur performance ou leur efficacité. Henri Descamps, Business Developer, répond à nos questions sur le développement de cette offre. Focus © DR © DR L’équipe de TellMePlus Henri Descamps Business Developer de TellMePlus MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELS SONT LES ENJEUX DE LA MAINTENANCE PRÉDICTIVE DANS LE DOMAINE FERROVIAIRE? Henri Descamps : La maintenance prédictive répond à deux enjeux majeurs dans le domaine ferroviaire. Le premier, c’est d’améliorer la sécurité du personnel et des usagers en anticipant des défaillances sur les infrastructures de transport. Le second : permettre aux équipes terrains de gagner en efficacité dans leurs opérations d’exploitation et de maintenance grâce à des capacités d’aide à la décision renforcées. M&E : QUELLES SONT LES INNOVATIONS DANS LA MAINTENANCE PRÉDICTIVE ? H.D. : Les modèles d’analyse prédictive se basent sur trois choses : les mathématiques, la puissance de calcul et les données. Les avancées dans le domaine de la datascience et du machine learning continuent d’être importantes mais c’est l’accès au cloud et à sa formidable puissance de calcul qui a vraiment permis leur application au traitement de l’information. Par ailleurs, le développement de capteurs innovants et d’infrastructures IoT est nécessaire afin d’approfondir et diversifier les sources de données disponibles. Enfin, de nombreuses recherches sont en cours pour améliorer notre capacité à déporter la décision de ces modèles prédictifs au plus proche des objets même lorsqu’il n’y a plus de réseau. On parle alors de « edge computing » ou d’embarqué. « Les modèles, une fois mis en place, apprennent de leurs erreurs et gagnent donc en performance et en précision avec le temps. » M&E : QUELS SONT LES BÉNÉFICES DE LA MAINTENANCE PRÉDICTIVE ? H.D. : Comparé à une maintenance curative ou préventive, la maintenance prédictive permet d’anticiper des disfonctionnements connus et donc de garantir un meilleur contrôle des équipements. Les experts de terrain interviennent de manière plus ciblée et les causes du problème sont identifiées plus rapidement. De plus, les modèles, une fois mis en place, apprennent de leurs erreurs et gagnent donc en performance et en précision avec le temps. M&E : QUELS SONT LES FREINS ET LES POINTS DE VIGILANCE DANS L’UTILISATION DES SOLUTIONS DE MAINTENANCE PRÉDICTIVE DANS LE FERROVIAIRE ? H.D. : Le frein principal reste aujourd’hui le manque de maturité du marché en termes d’infrastructures IoT. Par ailleurs, la qualité et la profondeur des données ne permettent pas toujours d’atteindre des résultats concluants pour les métiers. Enfin, le temps de mise-en-place des moyens peut être long er la mise à l’échelle difficile. M&E : QUELLES NOUVELLES SOLUTIONS OU DERNIÈRES VERSIONS DE SOLUTIONS DE MAINTENANCE PRÉDICTIVE POUR LE FERROVIAIRE PROPOSEZ-VOUS ? H.D. : Nous proposons une plateforme qui utilise l’intelligence artificielle pour accélérer la création, gestion et déploiement de modèle prédictifs tout en fournissant aux métiers des interfaces de gestion de la performance afin de centraliser le suivi des dérives de fonctionnements d’équipements ou processus critiques. 14 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019

DE LA MAINTENANCE PRÉDICTIVE À LA MAINTENANCE FERROVIAIRE SOLUTIONS « Cette solution vise, avant tout, à démocratiser l’utilisation de ces technologies par les experts métiers grâce à des interfaces graphiques qui leur permettent de suivre l’évolution des risques » M&E : QUELS SONT LES ATOUTS DE CES SOLUTIONS PAR RAPPORT À VOS CONCURRENTS ? H.D. : La capacité à industrialiser la création de modèles grâce à des outils d’automatisation sur les tâches de data engineering, à gérer leur cycle de vie et à les déployer sur différentes cibles que ce soit dans le cloud, sur des servers ou systèmes privés, dans des plateformes IoT, « at the edge » ou en embarqué dans un micro-contrôleur. Par ailleurs, cette solution vise, avant tout, à démocratiser l’utilisation de ces technologies par les experts métiers grâce à des interfaces graphiques qui leur permettent de suivre l’évolution des risques. M&E : QUELS CONSEILS POUVEZ-VOUS DONNER DANS L’UTILISATION DES SOLUTIONS DE MAINTENANCE PRÉDICTIVE ? H.D. : Aujourd’hui, Gartner révèle que 80% des modèles créés ne sont jamais mis en production. A mon sens, il faut toujours partir d’un besoin de terrain et impliquer une équipe transverse incluant des opérationnels dès le début du processus afin de garantir la pérennité de ces solutions et leur adoption. En outre, s’assurer de la disponibilité des données est primordial avant toute étude. Enfin, il est important de s’interroger sur les modes de déploiement privilégiés afin de contrôler les coûts de stockage et de traitement liés à ces solutions. M&E : POUVEZ-VOUS INDIQUER UN EXEMPLE D’APPLICATION DANS LE FERROVIAIRE ? QUELLE ÉTAIT LA PROBLÉMATIQUE ? QUELS ÉTAIENT LES RÉSULTATS ? H.D. : Nous sommes en discussion avec plusieurs acteurs du ferroviaire en Europe mais n’avons pas encore lancé de projet avec eux. En revanche, nous intervenons déjà dans le domaine du transport routier sur un cas d’application similaire de maintenance prédictive embarqué pour les véhicules. Notre client souhaitait fournir un service additionnel à ses clients tout en optimisant les opérations de diagnostic et de réparation. En créant un modèle sur la base de leurs historiques de données de pannes et de télémétrie puis en le déployant dans le véhicule, les garages ont été en mesure d’anticiper le disfonctionnement d’un sous-ensemble et d’envoyer une alerte à l’usager afin qu’il prenne rendezvous avant de rencontrer un problème. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat ROUES, ROULETTES ET SOLUTIONS DE PRODUCTIVITÉ ASSUREZ LA MAINTENANCE DE VOS BASES ROULANTES AVEC EFFICACITÉ Essayez E-Drive ex la roulee motorisée lors du SEPEM Toulouse 26 - 27 - 28 MARS TOULOUSE 2019 SUD-OUEST HALL 1 - STAND C18/D17 MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°653 • Mars - Avril - Mai 2019 I15

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com