Views
7 months ago

Maintenance & Entreprise n°664

Nord-Ouest Un fort retour d'optimisme

Spécial Hauts de France

Spécial Hauts de France Île de France Spécial Auvergne Rhône-Alpes DOSSIER Spécial Nord de la France Spécial Nord-Ouest Spécial Sud Ouest AVIS D’EXPERT Spécial XXXX La région Nord-Ouest : une terre riche Spécial Bretagne Pays-de-Loire en maintenance industrielle et tertiaire Spécial Grand Ouest Lorem ipsum Spécial Grand Est et Bourgogne Franche-Comté Nombreuses sont les entreprises industrielles du Nord-Ouest de la France qui pourraient témoigner du rôle clé de la maintenance dans le bon fonctionnement de leur activité. Englobant des métiers Spécial à la fois très techniques et profondément humains, la maintenance XXXX industrielle est un levier majeur de productivité et de rentabilité. © DR Yohann Perret, directeur opérationnel du Pôle formation UIMM Rouen- Dieppe Limiter les pannes, prévenir les éventuelles défaillances, imaginer des solutions en amont ou dans l’urgence pour assurer la survie des installations industrielles… Autant de défis que connaît parfaitement Ludivine Abarnou-Hurel, dirigeante de l’entreprise normande Abarnou, située dans l’agglomération de Rouen. Forte de longues années d’expérience et d’échanges avec le tissu industriel local, elle nous livre ici son avis sur son cœur de métier. MAINTENANCE INDUSTRIELLE : UNE CULTURE DE L’AMÉLIORATION CONTINUE Les contraintes complexes et diversifiées des industriels, Ludivine Abarnou-Hurel les connaît très bien. Même en période de crise sanitaire, « il fallait que les entreprises continuent à tourner », nous explique cette chef d’entreprise qui a repris les rênes de la société familiale il y a près de vingt ans. culture de l’amélioration continue. Spécial Centre-Ouest « Même si la partie curative reste aujourd’hui notre cœur de métier, le prédictif prend doucement le pas », nous explique Madame Abarnou-Hurel. « la maintenance prédictive s’inscrit dans une démarche économique et agile en prévenant Spécial les pannes et en espaçant les visite Grand Est et de contrôle. Bourgogne Nous savons mettre en place une Franche-Comté organisation de travail dans l’urgence, mais nos équipes s’investissent aussi beaucoup en amont via des contrôles préventifs. Notre relation de proximité avec nos clients nous permet de mettre © DR Ludivine-Abarnou-Hurel, dirigeante de l’entreprise normande Abarnou « Continuer à tourner » : voilà ce qui, en quelques mots, pourrait résumer l’importance capitale des métiers de maintenance. Peu importe le secteur d’activité : une usine, un centre logistique ou une entreprise doit pouvoir s’appuyer sur des installations fiables pour maintenir la production et rester dans la course. Et pour que les équipements, les infrastructures et les machines résistent sur la durée, il ne s’agit pas simplement de réparer lorsqu’intervient une panne. La maintenance industrielle, c’est aussi de la prévention, de la collecte de données via notamment des audits des lignes de production, et une véritable © DR 24 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°664 • Novembre - Décembre - Janvier 2021- 2022

cial e France France Spécial Auvergne Rhône-Alpes cial la France Spécial Nord-Ouest DOSSIER écial Ouest écial XX écial gne et e-Loire cial Ouest écial XX écial d Est et rgogne he-Comté en place des solutions Lorem techniques ipsum évolutives et d’innover avec eux. Grâce à des échanges constants, nous anticipons Spécial des dysfonctionnements qui, à terme, Grand sont Est sources et de Bourgogne surcoûts, de retards de Franche-Comté production et, par conséquent, de diminution de la productivité. La maintenance prédictive réduit les temps d’immobilisation des machines et donc des chantiers de maintenance. En travaillant ainsi, nous planifions, optimisons et répondons aux besoins clients afin de garantir leur satisfaction ». Spécial Centre-Ouest Spécialisée dans la maintenance d’électricité industrielle, la société Abarnou accompagne et intervient auprès de nombreux acteurs économiques locaux majeurs à l’instar de Saipol, Olvea, Lincoln Electric ou des usines Legrand. Pour Ludivine Abarnou-Hurel, le succès de ces partenariats sur la durée s’explique par la relation de confiance et de proximité qui s’est mise en place au fil des années. « Les métiers de la maintenance industrielle, explique-t-elle, c’est avant tout beaucoup d’écoute et de curiosité ». Ligne pédagogique 4.0 Schneider Electric au Pôle formation UIMM Rouen-Dieppe DES MÉTIERS EN PERPÉTUELLE ÉVOLUTION « Nos 17 intervenants sont tous polyvalents, insiste la Dirigeante. Tous aptes à aller sur le terrain lorsqu’un client nous appelle ». Cette polyvalence dont parle Ludivine Abarnou-Hurel ne s’arrête pas aux aspects techniques indissociables de la profession. Certes, il est essentiel que les agents, techniciens et responsables de maintenance aient une bonne connaissance des outils de gestion et des équipements industriels pour mener à bien leurs missions. Les compétences en mécanique, électronique, informatique, et automatisme sont primordiales mais la dimension humaine est aussi très importante. « Il faut être curieux, savoir s’adapter à différents environnements et diverses problématiques, être en mesure de proposer des solutions. Les métiers de maintenance ne sont pas synonymes de routine : face à des process variés et un contexte technologique en constante évolution, nous devons être à l’écoute de nos clients pour les aider à bâtir l’usine du futur ». Pour notre experte, les métiers de la maintenance ont quelque chose de particulièrement valorisant : « lorsque vous arrivez sur un site qui a subi un accident majeur, vous devez intervenir en urgence, mobiliser toutes vos compétences et apporter votre expertise aux équipes sur place. Dans ce genre de contexte, les techniciens de maintenance sont en quelque sorte les héros du jour ». UN ENJEU D’AVENIR : ATTIRER LES TALENTS Situées au carrefour de nombreux métiers industriels, indispensables au bon fonctionnement des chaînes de production, les compétences des techniciens de maintenance sont précieuses et recherchées. Lorsqu’on lui demande le profil idéal pour un recruteur, Ludivine Abarnou-Hurel insiste sur l’importance des connaissances techniques : « Oui, le digital est là, le numérique est là. Ces évolutions sont utiles et nécessaires. Mais pour bien faire son métier, un opérateur de maintenance industrielle doit avant tout avoir une solide base technique. Si je prends l’exemple de la maintenance d’électricité industrielle, il est difficile d’imaginer un agent intervenir sur une panne s’il ne sait pas parfaitement lire un schéma électrique. Malgré les évolutions nécessaires du métier, il est donc primordial de ne pas perdre de vue ces aspects-là et d’accompagner la jeune génération vers nos métiers à forte valeur ajoutée ». Selon la Dirigeante, la clé se trouve dans les formations des futurs talents : « Nous avons besoin de jeunes qui suivent des parcours de formation en adéquation avec les besoins réels des entreprises industrielles. Nous constatons que l’offre de formation initiale évolue et s’étoffe, c’est déjà un pas en avant ! Le Bac Pro MEI devient en 2021 le Bac Pro MSPC – Maintenance des Systèmes de Production Connectés – et des parcours de type licence pro voient le jour comme la licence CAPPI – Systèmes automatisés. » Pour illustrer son propos, Ludivine Abarnou-Hurel revient sur la « success-story » d’un de ses anciens apprentis : « il y a quelques années, nous avions pris en apprentissage un jeune en reconversion qui suivait une formation au sein du Pôle formation UIMM Rouen-Dieppe. Nous l’avons ensuite recruté et il fait aujourd’hui pleinement partie de l’équipe. Nous aimons travailler avec ce centre de formation car il est à l’écoute des problématiques des industriels locaux. Directement lié au réseau des entreprises adhérentes de l’UIMM Rouen/ Dieppe, le Pôle formation prend en compte nos remarques sur les compétences dont nous avons besoin et adapte en conséquence les parcours de formation qu’il dispense, en apprentissage et formation continue, pour développer les compétences dont tous les industriels ont besoin aujourd’hui ! » ● Yohann Perret MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°664 • Novembre - Décembre - Janvier 2021- 2022 I 25

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com