Views
7 months ago

Maintenance & Entreprise n°664

Nord-Ouest Un fort retour d'optimisme

SOLUTIONS MAINTENANCE

SOLUTIONS MAINTENANCE DES POMPES FABRICANT KSB : la maintenance est un point clé dans les industries KSB est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de pompes et de robinets. Son cœur du portefeuille est la fabrication de pompes centrifuges qu’elles soient submersibles, pour les eaux usées ou le chauffage. Ses produits et services se retrouvent dans de nombreuses applications : usines de pompage d’eau et stations d’épuration, installations industrielles et immeubles de grande hauteur, centrales électriques, mines et plateformes de forage. KSB propose aussi des solutions dans tous les domaines de l’automation et des systèmes d’entraînement. © DR Pascal Denis, Directeur Marchés et Ventes SupremeServ chez KSB France QUE REPRÉSENTE LA MAINTENANCE DES POMPES DANS L’INDUSTRIE DANS VOS ACTIVITÉS ? Pascal Denis : La maintenance est un point clé dans les industries dans lesquelles les pompes sont des éléments importants de process, comme l’eau, l’industrie, la chimie et la pétrochimie, le bâtiment… Quand on regarde les chiffres donnés par la profession, on s’aperçoit que pour l’industrie en général (Etude « global Chemical Manuf. »), les couts de possession du matériel représentent près de 90% du cout total sur le cycle de vie complet d’une pompe. Plus précisément, l’installation du matériel et la maintenance représentent un tiers de ce qu’on appelle communément le TCO (Total Cost of Ownership, ou coût total de possession), le reste étant partagé entre le cout énergétique (un autre tiers), le coût du matériel, l’entretien du site… QUEL RÔLE STRATÉGIQUE JOUE LA POMPE DANS L’INDUSTRIE ? P. D. : Le fluide le plus transporté par KSB est de loin l’eau, chaude ou froide, chargée ou non, présente dans tous les process industriels. Mais les fluides que nous transportons proviennent également : - des sous-sols, pour les ressources, le pétrole, le gaz naturel et les minéraux - de l’air pour l’oxygène et le gaz rare - de la forêt, pour la cellulose et le papier - de la flore, pour la pharmacie, la cosmétique et l’alimentation La pompe est donc un élément incontournable du transport des fluides, toutes industries confondues. QUELS SONT LES ENJEUX DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DES POMPES INDUSTRIELLES DANS VOTRE SECTEUR ? P. D. : Les enjeux sont multiples. Il est d’abord important de pouvoir répondre dans des délais très courts à toute demande d’intervention pour des pannes fortuites : assurer la disponibilité des hommes et des pièces de rechange est un point important de notre métier, surtout quand on sait que de nombreuses pompes sont des éléments critiques dans les process de fabrication industrielle. L’autre enjeu est d’éviter ces pannes fortuites, grâce à une palette d’outils de maintenance préventive et prédictive : plans de maintenance, mais surtout supervision à distance sont les enjeux non plus de demain mais d’aujourd’hui. Avec les capteurs connectés et les solutions d’analyse qu’on peut mettre en œuvre, il est enfin possible d’anticiper les pannes et d’intervenir au moment le plus opportun, sans impacter les cycles de production. Le dernier enjeu est bien sûr environnemental et économique. Il s’agit là de vérifier que les pompes fonctionnent à leur point optimal de rendement, que les vitesses de rotation sont toujours adaptées au cycle du process, que les vibrations sont maîtrisées. « Les enjeux sont multiples. » 10 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°664 • Novembre - Décembre - Janvier 2021- 2022

MAINTENANCE DES POMPES SOLUTIONS © DR Les anciennes pompes avaient un certain âge (environ 40 ans), type Etanorm (déjà en KSB). Pompes de reprise de condensats (eau surchauffée 80°C), installées au sein d’un UVE. © DR QUELS SONT LES POINTS CRITIQUES POUR ÉVITER LES PANNES ? P. D. : Comme on l’a vu dans le point précédent, il est particulièrement crucial de vérifier que les pompes fonctionnent à leur point optimal de rendement et que les vibrations sont maîtrisées. On va s’atteler à vérifier les valeurs seuils d’alerte mais aussi les dégradations lentes, qu’on ne peut détecter sans instrumentation fiable. C’est tout l’enjeu des solutions de supervision, qu’elles soient sur site mais surtout à distance comme avec les KSB Guard. En mesurant de manière continue les paramètres de fonctionnement, on est capable de prévoir des pannes et d’intervenir au moment opportun dans le cycle de production. QUELS CONSEILS PRATIQUES POUVEZ-VOUS DONNER À UN TECHNICIEN DE MAINTENANCE ? P. D. : Je voudrais revenir sur les conditions optimales des installations de pompage. Imaginez que vous roulez dans votre voiture sur l’autoroute à 130 km/h en 3 e vitesse, ou en ville à 30 km/h en 6 e : vos conditions de roulage ne sont pas bonnes (vibrations, bruit, broutement…) et votre consommation s’en ressentira. On peut imaginer aussi que votre véhicule n’aura pas une grande durée de vie. Pour les pompes, c’est pareil. Il est important de vérifier les conditions d’exploitations et d’adapter le matériel et son utilisation à ce qu’on veut faire. Le point important est de bien surveiller les bons paramètres (débit, pression, vibrations, température, profil de charge…) avec les bons instruments et ensuite en faire ressortir les bonnes analyses et surtout les actions de correction à mettre en œuvre. C’est dans cette analyse qu’un constructeur de pompes comme KSB apporte toute sa valeur ajoutée. QUELS SONT VOS NOUVEAUX SERVICES DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE ? P. D. : Comme je l’ai dit plus haut, l’analyse de la situation d’exploitation de la fonction pompage est le point de départ dans cette Un cas dans l’énergie Un exemple typique était la problématique de l’unité de valorisation énergétique (UVE) de Nice qui devait remplacer 3 pompes qui ne donnaient plus satisfaction après plusieurs années de bons et loyaux services, mais dont les intervalles de maintenance augmentaient fortement. Après un audit détaillé de tout le process de pompage, nous avons proposé une prestation complète avec la définition de plus petites pompes équipées de variation de vitesse, la réfection de l’armoire de commande et d’autres petits travaux. Les gains après mise en service sont de 82% d’économie de consommation électrique, de 90% de réduction de coûts de maintenance directe, et plus de pannes fortuites depuis 2018. démarche de fiabilisation et d’optimisation. On parle alors d’audit « intégral » qui permet de faire le bilan de santé de la fonction pompage d’une installation afin de mettre en œuvre les solutions technologiques les plus adaptées qui vont permettre des économies d’énergie drastiques mais aussi des économies sur les coûts de maintenance. Seul un constructeur, expert pompiste, est capable de réaliser ces audits et de faire les meilleures propositions d’optimisation, tout en assurant la formation des personnels afin de garantir la continuité dans l’exploitation et la gestion. C’est la proposition de valeur de KSB au travers de sa marque de service, KSB SupremeServ. Je ne peux pas non plus ne pas citer notre solution de supervision connectée avec le KSB Guard. Avec quelques capteurs, une passerelle d’envoi des données vers le cloud et un smartphone, les techniciens de maintenance sont capables de suivre à distance les installations et de vérifier les conditions d’utilisation. KSB propose également des solutions clés en main d’accompagnement avec suivi personnalisé. QUI SONT VOS CLIENTS ? P. D. : On trouve les pompes dans toutes les industries : marché de l’eau, propre ou eaux usées, à la chimie et la pétrochimie, les industries diverses et variées et bien sûr dans la construction et l’énergie ● Propos recueillis par Valérie Brenugat MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°664 • Novembre - Décembre - Janvier 2021- 2022 I 11

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com