Views
11 months ago

Maintenance & Entreprise n°663

  • Text
  • Expertise
  • Innovation
  • Gestion
  • Afin
  • Solutions
  • Septembre
  • Octobre
  • Entreprise
  • Maintenance
Dossier : Le Centre-Ouest prêt pour la reprise

SOLUTIONS LE CONTRÔLE

SOLUTIONS LE CONTRÔLE ET L’ANALYSE NON DESTRUCTIVE algorithmes statistiques. Par ailleurs, nous avons un accord cadre de recherche avec le CEA pendant 4 à 5 ans. Nous travaillons avec l’équipe de Bastien Chapuis sur un projet pour Alstom sur la détection de défauts dans les rails à des fins de maintenance. Alstom vend, en effet, beaucoup de matériel ferroviaire comme des solutions électroniques pour détecter des défauts dans les rails (occlusion, fissure). Nous avons un autre partenariat avec le Cerema, l’ensemble des laboratoires des Ponts et Chaussées qui nous informe sur les problématiques de terrain. En outre, nous avons un accord-cadre avec l’Andra sur le stockage des déchets radioactifs. Par ailleurs, nous avons beaucoup de travaux avec Vinci Energie pour détecter des défauts d’isolement dans les lignes haute tension. De plus, nous avons des partenariats avec SNCF Réseaux, Lynred, fabricant de caméras infrarouges et l’Ifpen . Au niveau régional, nous sommes membres de pôles de compétitivité régionaux : S2E2 (pôle de compétitivité spécialisé dans la gestion de l’énergie), EMC2 et le pôle Mer, Bretagne, Atlantique. Nous travaillons aussi avec l’IRT Jules Verne a un niveau des Pays-de-la-Loire, le réseau régional Wen qui fédère beaucoup d’acteurs de l’électronique du Grand Ouest. POUVEZ-VOUS DONNER UN EXEMPLE D’APPLICATION ? QUELLE ÉTAIT LA PROBLÉMATIQUE ? QUELS ONT ÉTÉ LES RÉSULTATS ? V.L.C : Pour la détection et localisation des ruptures des fibres dans les câbles à l’intérieur des structures, nous avons mis au point le CASC (capteur acoustique pour la surveillance des câbles). Il repose sur le principe : quand un fil qui casse, une onde se propage. Ainsi, deux capteurs ont été mis en place aux extrémités du câble. L’enjeu était alors d’avoir des capteurs sans fil et de bien dater l’arrivée de ces ondes qui se déplacent à 5 000 Le laboratoire Structure et instrumentation intégrée Le laboratoire SII (Structure et instrumentation intégrée) dépend de l’université Gustave Eiffel issue de la fusion récente de l’ancien IFSTTAR et de l’université Paris Est. Cet établissement emploie 3 000 agents permanents (50 % professeurs, 50 % d’ingénieurs, techniciens et chercheurs). Ceux-ci sont répartis en France sur 5 sites principaux. Le laboratoire SII dirigé par Vincent Le Cam situé près de Nantes, a une équipe commune avec de l’Inria : I4s (Inférence Statistique pour la Surveillance et la Sécurité des Structures). Ainsi, ils constituent une unité mixte de recherche. Ses activités concernent la structure et l’instrumentation : coupler les ressources de la mesure avec des structures (génie civil). Elles portent aussi sur le développement des instrumentations de mesure (capteur, accéléromètre…) et de la remontée d’informations de terrain appliquées au génie civil et par extension, au génie ferroviaire, indirectement à l’industrie aéronautique (via les matériaux composites dans les éoliennes, les passerelles de pont), au secteur de l’énergie (producteurs comme EDF, les champs éoliens offshore, éolien, le transport de l’énergie avec RTE). mètres par seconde et de localiser les ruptures de fil à quelques centimètres. « Nous voulons créer une communauté nationale autour du SHM sur le contrôle des structures. » Ces produits sont désormais installés et sont diffusés par des entreprises. QUE POUVEZ-VOUS DIRE SUR LE PROJET DE STRUCTURATION DE FILIÈRE SHM ? V.L.C : Nous voulons créer une communauté nationale autour du SHM sur le contrôle des structures. Cela permettra d’échanger des informations, avoir une bonne bibliographie, faire un benchmark international et répondre à des appels à projet. Le but : lever des fonds pour financer de la recherche et du développement. L’objectif est d’avoir une vision SHM et de fédérer les professionnels (académique, chercheur, enseignement, industriel). Par exemple, beaucoup d’industriels disent qu’il manque de techniciens pour faire des contrôles de soudure en maintenance. L’enjeu est donc de rendre la filière attractive et de recruter des jeunes. QUELS SALONS OU ÉVÈNEMENTS SUR LE SHM SERONT ORGANISÉS PROCHAINEMENT ? V.L.C : En 2021, des journées Ouvrages d’art sont prévus en octobre ainsi que des conférences Industrial Workshop SHM à Standford (Etats-Unis) du 7 au 8 décembre. L’année prochaine, l’European Workshop est programmé à Palerme en Italie ● Propos recueillis par Valérie Brenugat 16 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°663 • Août - Septembre - Octobre 2021

GTB, GTC ET EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE MAINTENANCE 4.0 NUMÉRIQUE AC Environnement lance Digiliance pour accélérer la digitalisation du bâtiment existant Avec Digiliance, le groupe AC Environnement propose un accompagnement et des solutions techniques innovantes afin de rendre la digitalisation du bâti accessible à tous ses clients et leur en faciliter la prise en main. L’objectif de cette filiale est d’accompagner les gestionnaires de patrimoine (bailleurs sociaux, collectivités, entreprises…) dans leur parcours numérique afin d’optimiser leur budget d’exploitation-maintenance. Elle mise sur l’innovation pour la captation, la connexion et la valorisation des données, afin d’aider les gestionnaires de patrimoine à mieux connaître et maîtriser leur patrimoine. © DR Denis Mora, Président d’AC Environnement © DR Jérôme Bonnet, responsable de la transformation numérique de Digiliance avons repensé notre offre centrée désormais sur l’interopérabilité entre tous les systèmes BIM pour accélérer notre développement et démocratiser la digitalisation. » précise Denis Mora, Président d’AC Environnement. Depuis 2018, AC Environnement a investi 1,5 M€ dans le développement de solutions digitales pour le bâtiment et dans la formation et la constitution d’une équipe d’experts. Digiliance (siège Riorges – 42) est destinée plus largement aux secteurs de l’industrie et du tertiaire, et des gestionnaires de biens dans tout l’hexagone. Elle vise à l’horizon 2025 un chiffre d’affaires de 2 M€, l’objectif étant d’accompagner la croissance globale du groupe. UN ACCOMPAGNEMENT SUR-MESURE ET DES SOLUTIONS COMPATIBLES, SIMPLES ET LIBRE D’ACCÈS Il y a 3 ans, AC Environnement se distinguait comme un pionnier en associant diagnostic immobilier et BIM, le diagnostic 4.0. En tant que diagnostiqueur, le groupe collecte des milliers de données chaque jour pouvant être partagées et exploitées dans une maquette numérique. Pour accélérer le développement de cette activité, il a créé une structure dédiée, Digiliance. Dotée d’une équipe de 12 personnes, elle propose du conseil et de l’accompagnement dans la définition des besoins de ses clients et des solutions techniques ouvertes dont la suite logicielle CN (Carnet Numérique), afin de capter les données, les exploiter et pour faciliter la prise en main par ses clients. « Nous souhaitons apporter de l’intelligence dans la gestion de ces données et dans leur exploitation. Nous Numériser son patrimoine bâti est une étape identifiée comme clé par les gestionnaires de patrimoine immobilier, de bailleurs sociaux, des collectivités ou des secteurs tertiaires ou industriels conscients, au-delà de la nécessité de maintenance, des enjeux financiers, règlementaires et environnementaux. Afin de les accompagner dans la numérisation et la gestion optimisée de leur patrimoine bâti, Digiliance offre un accompagnement composé de plusieurs étapes : l’audit de l’existant, du conseil pour la mise en place du projet le plus adapté aux ressources du client et à ses objectifs et du suivi de projet (AMO). Elle propose aussi de former ses clients à l’utilisation de la maquette numérique. Outre ses prestations d’accompagnement, la nouvelle filiale a MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°663 • Août - Septembre - Octobre 2021 I 17

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com