Views
4 months ago

Maintenance & Entreprise n°661

Dossier : Spécial Hauts-de-France p. 28

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS tique 10000 emplois avec 150 établissements et le secteur de la chimie et des matériaux 6000 emplois. « Autre enjeu : l’attractivité des territoires qui peut être un critère d’implantation. » QUELS SONT LES ENJEUX DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET TERTIAIRE DANS LA RÉGION ? A.P.L : Un des enjeux de la maintenance industrielle est la compétitivité et la réactivité car une panne coûte extrêmement chère. Autre enjeu : l’attractivité des territoires qui peut être un critère d’implantation. Quand il y a une panne, il faut, en effet, être réactif et avoir les compétences. La maintenance prédictive est donc essentielle. Des start-ups proposent alors de la maintenance prédictive avec des témoins sur les machines et une remontée des informations centralisée. De plus, l’intelligence artificielle permet d’anticiper le comportement et les pannes de la machine… Nous accompagnons donc cette mutation. Il faut alors trouver les compétences au jour le jour. En outre, un test est en cours entre la métallurgie et le groupement d’employeurs Agro-Sphères. Nous avons ainsi mis en place des contrats de branche en région. Cette année, avec les branches agroalimentaire et métallurgie, afin d’éviter d’être concurrent, un groupement d’employeur a été créé pour recruter les mêmes personnes. L’industrie agroalimentaire fait appel aux professionnels de la maintenance pendant les saisons de la récolte et de la transformation. Ce même personnel opère ensuite dans la métallurgie. QUEL EST LE PROGRAMME RÉGIONAL INDUSTRIE DU FUTUR ? A.P.L : Hauts-de-France Innovation Développement (HDFID) intervient sur 4 volets : information, conseil, investissement, innovation. L’objectif du volet Information est de faire connaitre les technologies et de partager les expériences. Ainsi, nous avons créé un réseau Club Industrie du Futur où les personnes peuvent se rencontrer et apporter des solutions ... Chaque année, nous organisons aussi 2 rendez-vous B to B et des interventions d’experts. Dans le volet Conseil, nous incitons les entreprises à recourir à un conseil extérieur pour comprendre ce qui se passe chez elle, à avoir un point de vue extérieur et à mettre en place un plan d’actions. Par exemple, pour les conseils, on subventionne à hauteur de 8 000 € les audits extérieurs pour les entreprises ayant moins de 2000 salariés. Cela permet ainsi de faire un point sur les avancées et l’intégration de veille technologiques, les enjeux d’organisation… En 2019, nous avons suivi une centaine d’entreprises. Cet audit et ce plan d’actions sont, en effet, intégrés dans le plan de relance de la région. Enfin, nous cherchons à doubler toutes ces demandes de subventions et d’aides aux entreprises (audit, prise de conscience, plan d’actions). Par ailleurs, nous accordons aux entreprises des subventions sur les investissements pour les PME de moins de 250 salariés qui peuvent atteindre jusqu’à 20 % d’investissement. La région accompagne aussi la mutation vers l’industrie 4.0. Enfin, nous faisons des appels à des projets collaboratifs de type Industrie du Futur et nous donnons des subventions pour la technique, la recherche publique et des projets d’efficience industrielle. Commande du Robot laser pour traitement de surface. « Les professionnels doivent téléphoner à leur pôle d’excellence ou aux agences d’entreprises de leur région ou à HDFID. » QUELLES SONT LES PROCÉDURES POUR FAIRE UNE DEMANDE D’ACCOMPAGNEMENT ? A.P.L : Les professionnels doivent téléphoner à leur pôle d’excellence ou aux agences d’entreprises de leur région ou à HDFID. Le maillage régional est, en effet, exceptionnel : on bénéficie du dynamisme du territoires de l’Industrie, des consulaires et des clubs d’entreprise. Afin de faciliter les démarches des entreprises, la Région a créé un numéro de téléphone et un guichet unique à la direction des Entreprises : 03 74 27 00 27 ou 00. Cette cellule d’information écoute l’entreprise et les renvoie vers l’Etat, les collectivités... À la suite de la crise liée au Covid, pour toutes les mesures de soutien et d’accompagnement, un autre numéro a été mis en place : 03 59 75 01 00. Propos recueillis par Valérie Brenugat © Région Hauts-de-France 30 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°661 • Mars - Avril - Mai 2021

MAINTENANCE EN RÉGIONS Avis d’expert Electrobroche Concept a bénéficié du dispositif Industrie du Futur Notre entreprise Electrobroche Concept est spécialisée dans la maintenance de broches et électrobroches de machines-outils de toutes marques. Nous intervenons dans des secteurs d’activité divers (aéronautique, automobile, horlogerie, moules …) qui exigent un haut niveau de qualité, des délais réduits et une parfaite traçabilité. © DR © DR Fanny Philippe Directrice de la société Electrobroche Concept. Stéphane Lang Consultant Lean Manufacturing pour le dispositif Industrie du Futur. Notre certification ISO 9001 obtenue depuis 2013 nous a apporté des solutions pour assurer une parfaite traçabilité et un taux de retours sous garantie inférieur à 1%. Il nous restait à trouver un mode d’organisation permettant de piloter la planification des affaires en y intégrant la notion d’urgence, propre à notre métier de dépannage. J’ai découvert le Lean Management au cours d’une formation et j’ai réalisé que ce type d’organisation pouvait s’adapter à une PME. J’ai pu grâce au dispositif Industrie du Futur être mise en relation avec Stéphane Lang, intervenant dans le domaine du Lean Manufacturing. L’accompagnement s’est déroulé en 2 phases : un diagnostic d’1,5 jours afin de prendre connaissance de notre environnement et de définir un plan d’actions et 8 jours ½ pour mettre en place les actions retenues. Grace à l’expertise de Stéphane Lang, nous avons revu le pilotage des affaires dans l’atelier en identifiant plus clairement leur état d’avancement et en organisant différemment les enchainements entre les différentes étapes. Nous avons également revu nos indicateurs afin qu’ils soient plus compréhensibles et plus motivants pour les techniciens. Le résultat a été visible rapidement à travers la réduction des délais d’expertise et de réparation. Une prochaine étape dans notre démarche de Business Excellence est d’ores et déjà prévue : Stéphane Lang nous accompagnera dans l’organisation des flux de notre nouvel atelier qui verra le jour en 2021.● Fanny Philippe « Le résultat a été visible rapidement à travers la réduction des délais d’expertise et de réparation. » MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°661 • Mars - Avril - Mai - 2021 I31

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com