Views
4 months ago

Maintenance & Entreprise n°661

Dossier : Spécial Hauts-de-France p. 28

PRATIQUE BONNE

PRATIQUE BONNE UTILISATION ET MAINTENANCE DES SYSTÈMES DE MANUTENTION C.B. : En extérieur, les machines diesel sont majoritairement utilisées. Toutefois, les usages restent majoritairement en intérieur, et les machines électriques utilisées. Il existe 2 grandes familles de machines : les machines à élévation verticales comme les nacelles à ciseaux et les machines à déport. Le travail nécessite une capacité de charge importante, et la machine peut être positionnée tout proche de l’endroit où l’opération doit être réalisée : la nacelle à ciseaux répondra à vos besoins. Au contraire, si l’accès à la zone de travail est plus compliqué, que l’opérateur à besoin de se déporter, alors c’est une nacelle à mat vertical ou articulée qu’il vous faut. En fonction de l’utilisation, différentes autorisations (CASES) sont nécessaires. QUELLES PRÉCAUTIONS LE PROFESSIONNEL DE LA MAINTENANCE DOIT-IL PRENDRE EN COMPTE AVEC CES NACELLES POUR LIMITER LES RISQUES D’ACCIDENTS ? C.B. : En tout premier lieu, c’est la formation nécessaire à l’obtention de l’autorisation de conduite, qui est le gage d’une sensibilisation de l’opérateur à la sécurité lors du travail en hauteur. Ensuite, il faut s’assurer que la nacelle est bien entretenue, vérifiée, et adaptée au travail à réaliser. Les machines modernes répondant à la certification CE sont équipées de nombreux systèmes de sécurité, certains étant même redondant, pour garantir une sécurité optimale. Le port d’un harnais de sécurité, d’un casque et d’autres EPI sont fortement recommandés. Il existe aussi, chez nombre de fabricants, des options pour améliorer encore plus la sécurité des opérateurs, comme par exemple, le système anti-écrasement. Dans le cas ou l’opérateur se retrouvait coincé entre le panier de la nacelle et un élément au-dessus de lui, la machine s’arrête automatiquement et le libère. Pour limiter les risques d’accident dans la zone de travail, certaines caractéristiques techniques des machines seront étudiées en amont. Une machine dont le contrepoids reste dans le gabarit du châssis lors d’une rotation évitera de cogner dans l’environnement de travail de la machine. C’est le « 0 tailswing » ! QUELLE NOUVELLE NACELLE PROPOSEZ-VOUS AUX PROFESSIONNELS DE LA MAINTENANCE ? C.B. : L’ADN d’ATN réside dans sa gamme Piaf. Des machines à mat vertical très compactes autorisant un travail jusqu’à près de 13 m, et de travailler en déport à plus de 6 m. Le Piaf 13RE, lancé en avril 2019, répond aux besoins des opérateurs de maintenance les plus exigeants. Celles-ci remplacent avantageusement les nacelles articulées électriques généralement plus encombrantes. QUELS SONT SES ATOUTS PAR RAPPORTS À CEUX DE VOS CONCURRENTS ? Le port d’un harnais de sécurité, d’un casque et d’autres EPI sont conseillés. C.B. : Les machines ATN se différencient de la concurrence par des caractéristiques techniques qui les rendent unique sur le marché. En tout premier lieu, de nombreuses machines dans la gamme ATN Platforms n’ont pas d’équivalence chez nos concurrents. Ensuite, elles se distinguent par un déport horizontal plus important, le « 0 tailswing », … Enfin, elles sont fabriquées à partir de composants standards et disponibles sur le marché, les capots en fibres et en acier assurent une construction robuste et facilement réparable, ce qui est un réel avantage pour nos clients. « Nos machines sont fréquemment utilisées pour la maintenance de ponts roulants. » POUVEZ-VOUS DONNER UN EXEMPLE D’APPLICATION DE BONNE UTILISATION DE NACELLE À DES FINS DE MAINTENANCE ? C.B. : Nos machines sont fréquemment utilisées pour la maintenance de ponts roulants. Cette application industrielle très répandue fait que nous avons initié avec certains fabricants une démarche commerciale en commun pour assurer la diffusion de nos machines et ainsi promouvoir la maintenance de ces systèmes de manutentions. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat 20 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°661 • Mars - Avril - Mai 2021

MAINTENANCE DES SYSTÈMES DE MANUTENTION PRATIQUE AVIS D’EXPERT Maintenance des systèmes intralogistiques Les systèmes de manutention automatisés sont de plus en plus conséquents et complexes. L’ensemble formant une machine unique est d’autant plus sensible aux aléas. Il en résulte une disponibilité globale en forte baisse ces dernières années et donc une performance réduite par rapport à l’attendu. Le rôle de la maintenance étant de garantir une disponibilité élevée, ses contraintes ont augmenté dans les mêmes proportions, se rapprochant de celles nécessaires dans l’industrie de production de masse. © DR Olivier Veber Chef de projet senior chez SDZ ProcessRéa. La fiabilité au cœur des procédés et opérations de maintenance Avec sa gamme de produits de maintenance (huiles hydrauliques, compresseurs, engrenages, turbines, frigorifiques), FUCHS accompagne le développement des industriels dans les secteurs d’activité les plus exigeants : Automobile, Aéronautique, Médical, Ferroviaire, Sidérurgie, Roulements. www.fuchs.com/fr MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°661 • Mars - Avril - Mai 2021I 21

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com