Views
2 years ago

Maintenance & Entreprise n°659

Dossier : Spécial Grand Est et Bourgogne Franche-Comté

SOLUTIONS QUELLES

SOLUTIONS QUELLES FILIÈRES DE RECRUTEMENT POUR LA MAINTENANCE ? QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ATTENDUES POUR UN TECHNICIEN DE MAINTENANCE ET UN RESPONSABLE DE MAINTENANCE ? T.P. : Pour un technicien, les compétences attendues sont assez variables en fonction de l’outil de production. Mais nous recherchons souvent des techniciens polyvalents en électrotechnique, en électromécanique. Actuellement, la compétence la plus recherchée sur le marché est l’automatisme. Un technicien automaticien qui maitrise l’électrotechnique, l’électromécanique, la programmation ou la maintenance, tirera son épingle du jeu. Autres compétences recherchées, les soft skills ou compétences comportementales. Savoir travailler en équipe, avoir le sens de l’observation, disposer de bonnes capacités d’adaptation, faire preuve de réactivité sont des atouts essentiels dans la maintenance industrielle. En revanche, pour le service après-vente, les soft skills attendues sont un peu différentes : en effet, un industriel faisant souvent appel aux équipes techniques du constructeur de machines, ces dernières doivent être dotées de capacités relationnelles fortes. Elles doivent rassurer les clients, être pédagogues, faire preuve d’un service clients irréprochable, et parfois même avoir des qualités presque commerciales. Quant au responsable de maintenance, il doit avoir des qualités de leadership. Au-delà des compétences techniques certaines, il doit organiser les différentes missions des techniciens, participer à l’amélioration continue de la maintenance et optimiser les services, tout en gardant à l’esprit les objectifs de satisfaction clients et de rentabilité financière. QUELLES SONT LES FOURCHETTES DE RÉMUNÉRATION POUR UN TECHNICIEN DE MAINTENANCE ET UN RESPONSABLE DE MAINTENANCE ? T.P. : Les niveaux de rémunération varient en fonction des secteurs d’activité et de l’expertise technique. Un technicien de maintenance ayant entre 0 et 2 ans d’expérience est rémunéré entre 25 000 et 30 000 €, un professionnel avec 5 à 15 ans d’expérience entre 35 000 € et 45 000 €. La rémunération pourra être supérieure si le technicien dispose de compétences supplémentaires, telles que la maîtrise d’une langue étrangère (anglais par exemple). Quant au responsable de maintenance ayant 2 à 5 ans d’expérience, il sera payé entre 45 000 et 55 000 €. QUELS SONT LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES CANDIDATS POUR CES PROFILS ? T.P. : Outre les compétences techniques, nous recherchons des candidats avec des « soft skills » : capacité à travailler en équipe, résistance au stress, bonne capacité d’apprentissage, polyvalence et pouvant évoluer dans une organisation. QUELS CONSEILS POUVEZ-VOUS DONNER AUX CANDIDATS DANS LA RECHERCHE DE LEUR EMPLOI ? T.P. : L’entretien est un exercice qui doit être maîtrisé. Le candidat doit donc se préparer. Il doit mettre en avant ses compétences techniques et les projets sur lesquels il est intervenu, évoquer les particularités des secteurs d’activité dans lesquels il a évolué et mettre en avant sa personnalité (ce qu’il veut faire, ses aspirations). Se préparer signifie également être conscient du marché et de sa « valeur » sur ce marché : se sous-estimer, voire pire se surestimer, n’aide jamais à trouver LE bon poste. « Le candidat doit donc se préparer. » POURQUOI EXTERNALISER SON RECRUTEMENT ? T.P. : Le recrutement n’est pas une science exacte. De plus, la démarche peut s’avérer chronophage. La meilleure stratégie est de confier le recrutement à des cabinets spécialisés maîtrisant les profils et le marché. Outre notre spécialisation, PageGroup dispose d’un réseau de candidats importants et d’une bonne connaissance des secteurs d’activité dans lesquels évoluent nos clients. Cela nous permet de présenter au mieux les candidats que nous avons identifiés. Nous assurons une première sélection et cela permet à nos clients de gagner du temps. En externalisant les recrutements, nos clients pourront passer par un intermédiaire qui valorisera le poste et le contexte proposés, ce qui se révèle indispensable sur un marché tendu. QUELS SERVICES PROPOSEZ-VOUS AUX SOCIÉTÉS RECHERCHANT DES PROFESSIONNELS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE ? T.P. : Ce qui est très important pour nous est de bien définir les besoins des clients (profil et compétences recherchées) et bien qualifier leur environnement de travail (outil de production). Notre rôle de conseil est important. Nos clients ont parfois des besoins décorrélés du marché. Nous devons leur expliquer que leur marché et les rémunérations ont évolué. Le marché étant orienté candidats, 16 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°659 • Septembre - Octobre - Novembre 2020

QUELLES FILIÈRES DE RECRUTEMENT POUR LA MAINTENANCE ? SOLUTIONS nous percevons une inflation des rémunérations que nos clients doivent prendre en compte pour être attrayants. Définir avec eux quels sont les éléments différenciants nous permet de mettre en avant les atouts d’un poste et d’une société pour éviter d’être une énième société en quête d’un technicien de maintenance. Parfois, nous leur demandons de modifier leurs critères de recherche et éventuellement de faire confiance à un candidat ayant un profil moins expérimenté qui aura en revanche une forte capacité d’apprentissage et un potentiel d’évolution. Accompagner un candidat dans sa montée en puissance en le formant permet à nos clients de créer un engagement plus fort et ainsi de jouer sur la rétention. Ensuite, nous les accompagnons dans leur recherche en identifiant le meilleur candidat répondant à leurs besoins en nous appuyant sur plusieurs vecteurs/ canaux : les réseaux sociaux, les jobboards, mais aussi principalement notre base de données composée de plus de 400 000 candidats. Puis, nous évaluons en entretien les candidats afin déterminer leurs compétences techniques, leur potentiel, leur capacité d’adaptation à un environnement précis correspondant aux attentes des sociétés. Enfin, nous l’accompagnons dans son intégration (voire dans sa période de préavis au préalable). QUELS SONT VOS ATOUTS PAR RAPPORT À VOS CONCURRENTS ? « Il y a peu de candidats sur le marché, il faut donc être très réactif. » «La maintenance et le SAV représentent 35 % de nos recrutements effectués.» T.P. : Avec une expertise de plus de 15 ans, nous sommes aujourd’hui les leaders dans le recrutement de profils technique. La division Ingénieurs & Techniciens en France est composée de 75 consultants répartis sur 19 bureaux. La maintenance et le SAV représentent 35 % de nos recrutements effectués. Nous rencontrons 20 000 candidats par an. Cela nous permet d’avoir une force de frappe certaine vis-àvis de nos concurrents. Enfin, notre expertise technique nous permet d’évaluer techniquement les candidats et ainsi de faire des sélections précises. QUELLES RECOMMANDATIONS POUVEZ-VOUS INDIQUER À UNE SOCIÉTÉ À LA RECHERCHE D’UN PROFIL DANS LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE ? T.P. : Il y a peu de candidats sur le marché, il faut donc être très réactif. Ainsi, un processus de recrutement durant 3 semaines peut s’avérer parfois trop long. Souvent, les industriels n’auront pas la possibilité de « comparer » plusieurs candidats ; la décision devra donc être prise très rapidement pour ne pas prendre le risque de perdre le bon candidat qui aurait plusieurs processus de recrutement en cours. Par ailleurs, il faut être assez souple sur les rémunérations. Il faut parfois redéfinir les profils recherchés et faire confiance aux plus jeunes en les accompagnant dans leurs formations, ce qui permet de les fidéliser. Une démarche souvent appréciée. QUELLES DIFFICULTÉS RENCONTREZ-VOUS DANS LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT ? COMMENT LES SURMONTER ? T.P. : Les candidats disposant de compétences techniques recherchées et dotés d’un réel potentiel sont sur-sollicités. Si le processus de recrutement s’étale trop dans la durée, le risque de perdre un candidat est élevé. Il faut donc que les sociétés soient très réactives dans leurs prises de décision. Les industriels se doivent d’être agiles, ce que nous nous efforçons d’expliquer dès les premières discussions sur un poste. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat MAINTENANCE & ENTREPRISE N°659 • Septembre - Octobre - Novembre 2020 I17

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com