Views
1 year ago

Maintenance & Entreprise n°655

  • Text
  • Industriels
  • Industrielle
  • Ainsi
  • Entreprises
  • Consignation
  • Septembre
  • Solutions
  • Octobre
  • Entreprise
  • Maintenance
La maintenance du Grand Ouest p.20

PRATIQUE SOLUTIONS DE

PRATIQUE SOLUTIONS DE CONSIGNATION : TRAVAILLER EN SÉCURITÉ ASSOCIATION Afim et INRS : une collaboration étroite L’Afim fédère 1000 adhérents appartenant à 800 entreprises et organismes autour des différentes activités de maintenance industrielle, immobilière et tertiaire. Elle a pour vocation la promotion et l’accompagnement des évolutions des métiers liés à la maintenance. L’Afim porte le concept, que la fonction maintenance est une fonction stratégique créatrice de valeurs et de performances. Améliorer la santé, la sécurité et les conditions de travail en maintenance est l’un de ses axes prioritaires. Gros plan. © DR MAINTENANCE & ENTREPRISE : DE QUEL SERVICE DE L’INRS AVEZ-VOUS BÉNÉFICIÉ ? QUEL A ÉTÉ VOTRE BILAN ? POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI L’INRS ? Nello Comelli : Depuis plusieurs années, les indicateurs relatifs à la sécurité et à la santé en maintenance ne sont pas satisfaisants, ils sont très proches de ceux du BTP. Les analyses faites par l’Afim en relation avec le Ministère du Travail et l’INRS, mettent en évidence que 50 % des accidents graves voire mortels en maintenance ont pour origine la non-maîtrise des énergies. Mallette Sécurafim®. © DR Nello Comelli Vice-président de l’Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance. En 2010, fort de ces constats, l’association a souhaité créer un concept pour mettre en évidence toutes ces énergies présentes directement sur les installations et machines. Il consiste à repérer par des affichettes (macaron bleu illustrant un cadenas), les points de séparation et d’isolement des énergies. Ce concept s’accompagne aussi par l’élaboration d’une fiche récapitulative, propre à l’équipement, des toutes les énergies, celles utiles à son fonctionnement, mais également les énergies résiduelles ou contenues après la séparation ou l’isolement des énergies principales. Nous avons baptisé ce concept Sécurafim®. Il permet aux techniciens de maintenance d’être informés et avertis de la présence de ces énergies sur chaque équipement. A lui de définir ensuite en fonction du travail à réaliser et de l’analyse de risque faite, les mesures de prévention à mettre en œuvre pour intervenir en sécurité vis-à-vis de ces énergies. Depuis de nombreuses années, l’INRS et l’Afim collaborent pour améliorer les conditions de sécurité et de santé en maintenance. Nous avons travaillé ensemble sur de nombreux sujets tels que la probléma- 48 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°655 • Septembre - Octobre 2019

SOLUTIONS DE CONSIGNATION : TRAVAILLER EN SÉCURITÉ PRATIQUE © DR gies s’appuie sur 3 piliers : les aspects humains, les mesures organisationnelles et les aspects techniques. Ces 3 piliers sont indissociables et doivent bénéficier du même discernement. Les aspects humains : Les démarches de sécurité liées à la maitrise des énergies ne datent pas d’aujourd’hui. Au sein des entreprises, les prises de conscientes ont évoluées de façon uniforme. Des accidents graves ont contraint certaines d’entre elles à mettre en place des démarches de consignation rigoureuses pour toutes les énergies, ces démarches s’inspirent des pratiques réalisées dans le domaine de l’électricité. D’autres se sont inspirées de pratiques venues des USA, telle que la démarche « LoTo = Lock out, Tag out » pour s’imposer des règles de consignation toutes énergies et de cadenassage. tique amiante, la réalisation d’outils d’analyse de risques « Synergie Maintenance » ou « PARI Maintenance » … Au lancement du projet Sécurafim®, nos premiers contacts ont été orientés naturellement auprès de l’INRS. Convaincu de son intérêt, l’INRS nous a aussitôt apporté son soutien et son savoir-faire en rédigeant conjointement le guide d’utilisation de cet outil. L’Afim commercialise aujourd’hui l’outil Sécurafim® au travers d’une mallette « Depuis de nombreuses années, l’INRS et l’Afim collaborent pour améliorer les conditions de sécurité et de santé en maintenance. » Le repérage des organes de séparation et d’isolement. permettant de déployer le concept su sur plusieurs biens. L’INRS, nous aide à faire connaitre ce concept ; nous co-animons des conférences et participe au côté de l’Afim à des salons professionnels. L’INRS a toujours été attentif à l’accidentologie et aux maladies professionnelles en maintenance. Elle est en relation étroite avec l’ensemble des Carsat 1 ; c’est pourquoi les échanges sont nombreux et nécessaires pour infléchir les résultats en matière de sécurité et de santé dans nos métiers de maintenance. M&E : SUR QUELS POINTS FAUT-IL ÊTRE VIGILANT SUR LA CONSIGNATION ? N.C. : Comme de nombreuses démarches de prévention, la consignation des éner- 1. Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail. Une méconnaissance du sujet, l’absence de norme (seule l’énergie électrique en France a fait l’objet d’une norme : NF C18.510), font que les politiques de prévention liées à la maîtrise des énergies ont été très peu développées dans un grand nombre d’entreprises. Des disparités profondes entre entreprises sont de plus en plus constatées, notamment par les prestataires extérieurs. Quelques années après la mise en place du concept Sécurafim®, l’association a constaté qu’un grand nombre d’entreprises utilisatrices du concept, étaient à la recherche de solutions globales quant à la maitrise des énergies, un besoin allant au-delà du concept suggéré par l’Afim. C’est pourquoi l’Afim a proposé à l’Afnor de conduire des travaux visant à la rédaction d’une norme relative à la consignation toutes énergies. En décembre 2017, a été publiée la norme NF X60-400 : Maintenance –Mise en sécurité des intervenants lors des opérations de maintenance – Processus de maitrise des énergies. Ce référentiel normatif peut ainsi être utilisé comme support dans la mise en place d’une démarche de consignation toutes énergies. MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°655 • Septembre - Octobre 2019 I49

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com