Views
1 year ago

Maintenance & Entreprise n°655

  • Text
  • Industriels
  • Industrielle
  • Ainsi
  • Entreprises
  • Consignation
  • Septembre
  • Solutions
  • Octobre
  • Entreprise
  • Maintenance
La maintenance du Grand Ouest p.20

Panorama Suite

Panorama Suite Cybersécurité au cœur du Bâtiment intelligent & de l’Industrie du Futur IoT Mobilité Supervision / SCADA Historian / Reporting IHM Performance énergétique Sûreté/Sécurité GTC/GTB follow us Codra.net

SOLUTIONS DE CONSIGNATION : TRAVAILLER EN SÉCURITÉ PRATIQUE Le cadenas est un élément de consignation © DR © DR INRS : la consignation est un enjeu de sécurité majeur Jean-Christophe Blaise Responsable du Laboratoire Sécurité des Equipements de Travail et des Automatismes chez INRS. L’Association loi 1901, sans but lucratif, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) propose des outils et des services aux entreprises et aux 18 millions de salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale. Le point. « La consignation industrielle est un des enjeux majeurs en termes de sécurité des intervenants de maintenance. » déclare Jean-Christophe Blaise, responsable du laboratoire Sécurité des Equipements de Travail et des Automatismes chez INRS. D’ailleurs, une brochure INRS ED 6109 a été éditée. La phase de consignation peut être découpée en plusieurs étapes : séparation de la machine de ses sources d’énergie, condamnation des organes de séparation et signalisation, dissipation des énergies accumulées ou à défaut rétention ou confinement des énergies qui ne peuvent être dissipées et vérification d’absence d’énergie et identification que l’équipement est effectivement consigné. La consignation est, en effet, une procédure qui met en œuvre « Première recommandation : respecter la brochure INRS ED 6019. » une organisation spécifique, des moyens techniques spécifiques et une formation adaptée. Elle concerne toutes les énergies ou les dangers présents sur un équipement et une installation. La principale difficulté réside dans l’identification des énergies et des moyens techniques de séparation disponibles. Jean-Christophe Blaise conseille à propos de cette opération de sécurité : « Première recommandation : respecter la brochure INRS ED 6019. Mais la consignation n’est pas forcément la seule solution pour se mettre en sécurité lors des interventions de maintenance (cfr la norme NF X60-400). Elle doit s’inscrire dans un processus global de maintenance (cf. la norme NF EN 17007). » En outre, INRS est un acteur de la consignation. Il assure des conseils aux entreprises et a noué un partenariat sur le sujet avec l’AFIM (Association française des ingénieurs et responsables de maintenance). Ils développent conjointement la démarche Sécurafim. Enfin, partenaire, INRS sera présent au salon de Preventica Marseille du 8 au 10 octobre. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°655 • Septembre - Octobre 2019 I 45

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com