Maintenance & Entreprise n°652

  • Maintenance
  • Entreprise
  • Janvier
  • Solutions
  • Mars
  • Industriels
  • Formation
  • Futur
  • Loxam
  • Managers
La maintenance bat son plein dans les Hauts-de-France p.24

DOSSIER LA MAINTENANCE

DOSSIER LA MAINTENANCE DU FUTUR : DE L’IA À LA RECHERCHE PUBLIC IMT et IUT Louis Pasteur : de la recherche à la formation Membre fondateur de l’Alliance Industrie du Futur, l’Institut Mines-Télécom ou IMT, est un établissement public dédié à l’enseignement supérieur et la recherche pour l’innovation dans les domaines de l’ingénierie et du numérique au service de l’industrie. Quant au Pôle Maintenance de l’IUT Louis Pasteur de Schiltigheim, il est constitué du département de Génie Industriel et Maintenance, et des licences professionnelles dont celle sur les « Techniques Avancées de Maintenance ». La délégation Alsace de l’Association française des ingénieurs de maintenance (Afim) fait partie du Pôle Maintenance. ©DR ©DR Karim Kalfane, chargé de mission « Pôle maintenance 1 » de l’IUT Louis Pasteur – Université de Strasbourg et délégué régional Alsace de l’Association Française des Ingénieurs et responsables de maintenance (Afim). Martine Assar chef de projet « Osons l’Industrie du futur », Direction Générale de l’IMT 2 . MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELLES SONT LES ACTIVITÉS DE VOTRE ORGANISATION ? Martine Assar et Karim Kalfane : Grand institut de science et de technologie, l’IMT (Institut Mines-Télécom) est un établissement public dédié à l’enseignement supérieur et la recherche. À l’écoute du monde économique, l’IMT conjugue légitimité académique et proximité concrète avec les entreprises. Il forme aux compétences d’ingénieurs, de managers et de docteurs et se positionne sur les changements majeurs du XXI e siècle : les transitions numériques, énergétiques, industrielles et éducatives. Ses activités se déploient au sein des grandes écoles IMT Atlantique, IMT Lille Douai, IMT Mines Albi, IMT Mines Alès, Institut Mines-Télécom Business School, Mines Saint-Étienne, Télécom ParisTech, Télécom SudParis ; de deux filiales et de quatre associés ou sous convention. Les écoles de l’IMT sont classées parmi les toutes premières grandes écoles en France. 1. www.pole-maintenance.fr 2. www.imt.fr M&E : QUELLE EST VOTRE ACTUALITÉ ? M.A. et K.K. : IMT Disrupt’ Campus est un dispositif de soutien aux formations à l’innovation numérique et à l’entrepreneuriat dont l’objectif est de faire travailler les étudiants en mode projet sur des problématiques d’innovations réelles, rencontrées par les entreprises. Il a été lancé conjointement par le Ministère de l’Économie et des Finances et le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ce projet est soutenu par le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) et opéré par BPI France. 8 écoles de l’IMT sont également parties prenantes : IMT Atlantique, Institut Mines-Télécom Business School, IMT Lille Douai, IMT Mines Albi, IMT Mines Alès, Mines Saint-Étienne, Télécom ParisTech, Télécom SudParis. De plus, il y a des partenaires industriels : Airbus, MECAnuméric, Enedis… Enfin, ce projet s’inscrit dans des écosystèmes locaux : Ecoles, Universités, PME, collectivités… Dans le cadre du partenariat entre l’Alliance française pour l’Industrie du Futur et la plateforme allemande Indus- 48 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019

LA MAINTENANCE DU FUTUR : DE L’IA À LA RECHERCHE DOSSIER trie 4.0, l’IMT et la Technische Universität München (TUM) ont créé, le 27 octobre 2015, l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur. Cette académie « sans murs » est destinée à valoriser la complémentarité des compétences recherche et formation franco-allemandes sur les thématiques de l’industrie du futur en prenant appui sur les deux réseaux que sont l’Alliance pour l’industrie du futur (France) et Plattform Industrie 4.0 (Allemagne). À terme, elle constituera un réseau d’excellence bilatéral et à vocation européenne sur ce sujet, en interaction avec les entreprises. Christian Roux, directeur de la Recherche et de l’Innovation de l’IMT déclare à ce propos : « Nous voici maintenant en condition de franchir avec nos partenaires de la TUM un palier dans cette construction franco-allemande d’un nouveau type, qui ouvre une voie originale dans l’enseignement supérieur et la recherche européenne et qui va aussi s’appuyer, pour se développer, sur un club de partenaires industriels de l’académie. » Le 9 e Colloque IMT Systèmes de production du futur a été programmé le 9 octobre 2018. Un autre colloque à traiter « Quelle ingénierie et quel pilotage pour quelles transformations » pour qu’industriels et chercheurs puissent échanger sur les problématiques auxquelles le génie industriel devra répondre dans les années à venir. Toutes les étapes de la conception des produits et des systèmes de production sont aujourd’hui l’objet de travaux de R&D au sein de l’IMT. Ce colloque est organisé avec le concours des écoles de l’IMT et de ses partenaires. M&E : QUELS SONT LES ENJEUX DE LA MAINTENANCE DU FUTUR ? « La maintenance est au cœur des révolutions par l’utilisation sur les machines de production, de capteurs en tous genres reliés à Internet (IoT) permettant une collecte massive de données sur les caractéristiques du process. » Martine Assar et Karim Kalfane M.A. et K.K. : La maintenance restera l’une des composantes vitales de l’industrie. Il faut mettre sous contrôle les actifs stratégiques et maîtriser le cycle de vie des actifs et l’Ingénierie de maintenance à la conception. Il faut aussi développer l’efficience de l’organisation et des méthodes de maintenance, et renforcer l’excellence opérationnelle et l’innovation. La planification et l’anticipation des interventions seront de plus en plus optimisées, permettant de réduire encore davantage la maintenance corrective. M&E : QUELS SONT LES OBJECTIFS DE LA MAINTENANCE DU FUTUR ? M.A. et K.K. : Pour l’industrie du futur, l’objectif est de réduire les temps d’arrêt à leur plus simple expression, de tendre vers le zéro arrêt ! Plusieurs objectifs : • Technique : mettre les équipements sous contrôle pour anticiper les défaillances. • Humain : améliorer les diagnostics et la capitalisation des connaissances (système collaboratif). • Economique : augmenter la valeur ajoutée et la rentabilité des opérations de Maintenance. • Organisationnel : faciliter l’intégration pour gagner en productivité et qualité de service. M&E : QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE MAINTENANCE DU FUTUR ? M.A. et K.K. : Il existe 3 types de maintenance : maintenance corrective, maintenance préventive et améliorations (norme NF EN 13306 : 2018). Dans la maintenance corrective, on trouve la maintenance corrective d’urgence et la maintenance corrective différée. Dans la maintenance préventive, il y a la maintenance prévisionnelle (predictive maintenance) et la maintenance conditionnelle sans prévision. Il est courant de voir l’appellation « maintenance prédictive » qui est une fausse traduction de l’anglais, en français c’est « maintenance prévisionnelle » selon la norme. MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019 I49

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com