Maintenance & Entreprise n°652

  • Maintenance
  • Entreprise
  • Janvier
  • Solutions
  • Mars
  • Industriels
  • Formation
  • Futur
  • Loxam
  • Managers
La maintenance bat son plein dans les Hauts-de-France p.24

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS OISE DF Détection diagnostique les réseaux enterrés DF Détection, expert en détection de fuites et réseaux par techniques non intrusives, est localisé à Compiègne. Parmi ses clients figurent Enerdis et Alban Muller. Didier Fintrini, dirigeant de la société DF Détection, expose les particularités de son entreprise et certains chantiers. Précisions. MAINTENANCE & ENTREPRISE : QUELLE EST VOTRE ACTIVITÉ ? ©DR Didier Fintrini Didier Fintrini : DF Détection est née de mes constats et expériences : j’ai mis au point un système performant de diagnostic des réseaux enterrés. Cela répond à une véritable problématique dans le monde du terrassement car souvent il y a confusion entre le diagnostic qui met en évidence le fonctionnement d’un réseau et la localisation des réseaux pour éviter leur endommagement lors de travaux de terrassements. En effet, comment creuser le sol avec professionnalisme sans créer de dommages lorsque les plans des canalisations souterraines sont erronés, incomplets voir absents ? Tout en respectant l’environnement et les sites sur lesquels j’interviens, ma société DF Détection propose aux professionnels des solutions de détection de fuites, de géoréférencement, cartographie et localisation de réseaux souterrains. Grâce au géoradar, la société, au service des problématiques de terrassement, réalise de véritables échographies des sols sans dégradation. Avec l’électromagnétisme on suit toutes les canalisations conductrices ou pénétrables avec une sonde, avec la thermographie on positionne les réseaux chaleur et les canalisations d’énergie de forte puissance. dirigeant de DF Détection. M&E : QUELLE EST VOTRE ACTUALITÉ ? D.F. : Depuis sa création, DF détection a réalisé 160 diagnostics (dont 130 environ dans l’industrie) en matière de recherche de fuites et a obtenu 100% de résultats positifs. C’est-à-dire que DF détection a résolu 100% des problématiques de ses clients. C’est pourquoi aujourd’hui l’entreprise s’engage à une garantie de résultat auprès de tous ses clients. La technologie mise au point par DF Détection est aujourd’hui très performante et on continue d’innover tout au long de nos procédures. On garantit la réussite de notre prestation : c’est écrit sur le devis. Nous réservons le secret de notre savoir-faire: rien n’a été créé et c’est notre processus de réflexion qui donne de tels résultats. Chaque jour, l’obligation de résultat donne une certaine pression d’engagement moral. Aussi puisque très fréquemment, nous sommes appelés à travailler sur des sites industriels Seveso classés à haut risque, nous sommes en cours de certification Mase. Cette certification est actuellement le référentiel de sécurité imposé par les grands sites industriels classés Seveso à haut risque. Il permet la mise en place et le respect d’un langage commun sur la sécurité dans les industries lourdes. Aujourd’hui, seuls les sites industriels Seveso seuil haut exigent la certification Mase pour répondre aux problématiques de la sécurité. Ce guide des bonnes pratiques porte sur l’analyse des risques, des normes de sécurité et de protection des hommes. M&E : QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DE VOS SERVICES? D.F. : Comme je l’ai indiqué ci-dessus, nous devons, à chaque nouveau chantier, nous adapter à différentes procédures, à différents environnements et à différentes activités pour faire face à des situations multiples. Il est très important de mettre 42 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS ©DR « La société Promat Sécurité, filiale d’Engie, nous a consulté pour le centre de revalorisation des déchets de Clermont-Ferrand pour rechercher des fuites d’eau sur un réseau incendie long de 1,5 km de canalisations. » en place différents niveaux de concertation afin de travailler ensemble, notre équipe et nos clients. « Nous sommes en cours de certification Mase. » M&E : EN QUOI CES SOLUTIONS SE DISTINGUENT-ELLES DE VOS CONCURRENTS ? D.F. : Comme évoqué plus haut, nous obtenons 100% de résultats . Nos procédures de travail sont très spécifiques et nous les enrichissons au fil de l’eau sur chaque nouveau chantier. Enfin, le matériel utilisé est rigoureusement sélectionné. Dans notre métier, tout réside dans notre façon de prendre les mesures : celles-ci se font dans un milieu bien spécifique et elles doivent être interprétées grâce à l’environnement et à ses contraintes. En effet, on ne se contente pas d’une valeur de mesure : on contrôle les mesures avec nos procédures et ensuite, on les interprète ; on cherche à comprendre les valeurs et Géoradar ou l’échographie du sol. c’est certainement une des clefs de voute de notre réussite. M&E : QUELS SONT LES CRITÈRES DE CHOIX DE VOS CLIENTS ? D.F. : On ne refuse aucun client, on les accepte tous car en général, ils sont en difficulté et nous devons tous les aider et les secourir. Nous devons permettre d’empêcher les fermetures et les arrêts de site, c’est souvent l’enjeux principal lorsque nous intervenons sur les systèmes de sécurité incendie. M&E : POUVEZ-VOUS DONNER DES EXEMPLES D’APPLICATION DANS LE SECTEUR INDUSTRIEL ? D.F. : Par exemple, nous avons récemment travaillé sur le site industriel : Vernea, une filiale de Suez. La société Promat Sécurité, filiale d’Engie, nous a consulté pour le centre de revalorisation des déchets de Clermont-Ferrand afin de rechercher des fuites d’eau sur un réseau incendie long de 1,5 km de canalisations. Pour des raisons techniques, ce site fonctionne 365 jours sur 365 et 24 heures sur 24, le risque d’incendie est donc quotidien. Une concertation avec la direction du site a été mise en place afin de trouver une organisation particulière du site permettant la continuité de service tout en nous laissant opérer. Le traitement de fond du sol de ce site (composé de liants hydrauliques) empêchait le bon fonctionnement des appareils de détection utilisés lors de notre mission (rendue de ce fait plus compliquée). Nous avons dû percer une centaine de trous de 8 à 10 mm (pas plus pour ne pas endommager les fondations ni les structures du sol) sur un mètre de profondeur afin de rétablir la perméabilité du sol et permettre de trouver deux fuites sur le réseau. Cette prestation était sensible car le site est classé Seveso haut et nous avons dû neutraliser le système incendie. Dans une telle situation, nous mettons en place une procédure pour restaurer en quelques secondes seulement le système de sécurité et limiter les risques au maximum si jamais un feu se déclenchait. M&E : VOUS AVEZ DÉJÀ EXPOSÉ SUR LES SEPEM. POURQUOI AVOIR CHOISI CES SALONS ? D.F. : Oui en 2016, à Rouen et à Douai en 2017. J’y suis allé car ces salons ont lieu tous les deux ans et leur fréquentation était exceptionnelle. ● Propos recueillis par Valérie Brenugat MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019 I43

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com