Maintenance & Entreprise n°652

  • Maintenance
  • Entreprise
  • Janvier
  • Solutions
  • Mars
  • Industriels
  • Formation
  • Futur
  • Loxam
  • Managers
La maintenance bat son plein dans les Hauts-de-France p.24

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS ELECTRICITÉ Un leader nordiste de la grande distribution utilise la solution de détection des pertes électriques « Check-in » La grande distribution est concernée par la problématique des pertes électriques. Le groupe nordiste a voulu aller au-delà de la remontée des seules informations techniques et Check-in informe le montant de l’enjeu en euros. DES ÉCONOMIES POSSIBLES DANS TOUS LES SECTEURS D’ACTIVITÉ La grande distribution connait bien le problème des pertes dans les réseaux électriques et est concernée à cause des chambres froides qui comprennent des compresseurs et qui pénalisent financièrement les supermarchés et les hypermarchés. Elle a donc évidemment adopté la solution en équipant ses surfaces de vente de condensateurs mais elle est néanmoins confrontée à une problématique de maintenance du fait que les condensateurs peuvent tomber en panne et donc perturber le réseau électrique. Cette problématique de maintenance est un sujet fréquent parce que les dispositifs de condensateurs les plus avancés sont auto adaptatifs (ce qui présente de nombreux avantages et notamment celui de ne pas à avoir à s’occuper du condensateur). Mais l’inconvénient, c’est qu’on a tendance à l’oublier. Et donc lorsque le condensateur tombe en panne, personne n’est au courant. Et lorsqu’on s’en aperçoit il est trop tard puisque la perte a été facturée. 1 ER PRODUIT, 1 ER CLIENT Pour répondre à cette problématique de maintenance, Check-in a développé un nouveau service qui permet de valider le bon avancement des économies d’énergie. La perte électrique se situe entre le trait noir et le trait rouge (surface coloriée en rouge) et persiste sur 1 mois complet, le mois suivant l’installateur pose le condensateur, la perte disparaît. Un service d’alerting informe le service maintenance en cas de dérive. Entre l’énergie électrique consommée et l’énergie électrique réellement utilisée, il y a un écart et cela présente un coût. Au niveau global européen, ce coût est de 48 Twh/an, soit l’équivalent de la production de 4 centrales nucléaires ou l’impact environnemental de 8,6 millions de véhicules (émission de CO2 centrales thermiques). A chaque fois qu’on est en présence de moteurs, on a ce type de pertes à cause du déphasage entre l’intensité et la tension des circuits alternatifs. Ce type de pertes tend à s’accroître à cause des composants électroniques qui se développent de plus en plus. Check-in est le 1er acteur à faire en sorte que ce soit possible et surtout rentable. Quelques exemples d’utilisation : • pour une entreprise en forte croissance, éviter d’investir dans un transformateur ; • pour une entreprise dont l’installation est de faible puissance, faire durer ses équipements électriques 30% plus longtemps, par exemple la chambre froide du supermarché. 40 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS PLUS DE CHANTIERS, MOINS DE DÉPLACEMENTS INUTILES Check-in est en train de créer un réseau d’électriciens pour exploiter sa licence. Fidelise propose donc aux électriciens de faire partie de ce réseau sachant que c’est simple et efficace. Cette nouvelle activité consiste à redresser le cos ϕ dans le secteur de l’industrie . Pour cette raison, Check-in a développé cet outil de diagnostic à distance pour éviter les déplacements et la pose d’appareils coûteux, ce qui veut dire qu’il n’y a plus cette campagne de mesure qui prenait beaucoup de temps et qui était très complexe. EN SAVOIR PLUS > https://check-in.green/ Check-in : une société de technologie innovante Basée à Orsay, Check-in propose aux électriciens une solution de réduction des pertes dans les réseaux électriques de leurs clients entreprises . Faisant partie intégrante des technologies de Smart grids cette solution permet: -l’exploitation d’économies auprès de nouveaux utilisateurs qui ne connaissent pas le principe des pertes dans les réseaux électriques ; • le contrôle à distance de la bonne exécution des procédés ; • une réponse à des problématiques de maintenance et de réglage ; • l’exploitation de données massives. En effet, le contrôle de l’énergie génère des millions de données, auxquelles Check-in rajoute les données contextuelles de consommation d’énergie des utilisateurs. Ckeck-in stocke, traite et analyse l’ensemble de ces données. Aujourd’hui, Check-in crée un réseau d’électriciens afin d’exploiter sa licence. Publication sous le contrôle de la CRE 1 1. http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=technologies-compensation-energie-reactive LUBRIFICATION Perma facilite l’exécution des travaux de maintenance Depuis plus de 50 ans, le nom Perma est synonyme de solutions de lubrification innovatrices et créatives. Les systèmes de lubrification monopoint ou multipoints sont utilisés dans le monde entier dans presque tous les champs d’application et secteurs industriels. DIFFÉRENCES ENTRE LA LUBRIFICATION MANUELLE OU AUTOMATIQUE : PERMA RÉDUIT LES COÛTS JUSQU’À 25 % Les passages de la lubrification manuelle aux systèmes de lubrification Perma est simple : partout où il existe des points de lubrification, les systèmes de lubrification Perma peuvent être utilisés. La gamme de produits va du système de lubrification monopoint robuste jusqu’aux systèmes de lubrification à alimentation individuelle piloté par PLC ou automate. Les systèmes de lubrification Perma participent effectivement à la réduction des coûts. Une lubrification automatique constante permet de minimiser l’usure prématurée et ainsi les temps d’immobilisation. Les frais de réparation et de maintenance sont réduits. Le logiciel de calcul d’analyse des coûts ainsi que le Perma MLP APP (Maintenance Lubrication Plan) aide dans la gestion de l’investissement en matériel de lubrification automatique ainsi que dans la gestion des points de lubrification. ● EN SAVOIR PLUS > www.perma-tec.com MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019 I41

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com