Maintenance & Entreprise n°652

  • Maintenance
  • Entreprise
  • Janvier
  • Solutions
  • Mars
  • Industriels
  • Formation
  • Futur
  • Loxam
  • Managers
La maintenance bat son plein dans les Hauts-de-France p.24

MAINTENANCE EN RÉGIONS

MAINTENANCE EN RÉGIONS Surferlab, laboratoire commun, soutenu par la région Hauts-de-France et le CNRS. ©DR ups réalisée dans le cadre de Cap Industries. Nous avons organisé récemment une journée Business autour du nucléaire qui s’est déroulée à Dunkerque. Avec EDF, nous avons réuni des industriels et en parallèle, quelques start-ups ont offert des solutions de maintenance du futur. Par ailleurs, avec EuraTechnologies, le Conseil Régional des Hauts-de-France et l’Agence de l’innovation, nous identifions les nouvelles technologies, les innovations et les recherches. De plus, nous faisons rencontrer les industriels et valorisons les nouvelles compétences afin que les entreprises aient accès facilement à des technologies. Le 29 novembre dernier, se sont déroulées les rencontres industrielles régionales pendant lesquelles les sociétés ont présenté leurs compétences clés. Nous organisons aussi des ateliers prospectifs pour informer sur les grandes tendances (techniques, économiques, comportementales, internationales, placements financiers…) comme la hausse des prix des matériaux annoncée 2 ans avant ou les chocs générationnels. Cela permet ainsi aux entreprises de se préparer. Nous réalisons également des focus Marché. En outre, des sociétés de maintenance peuvent valoriser leurs compétences lors des conventions d’affaires et mieux connaitre leurs écosystèmes. Autre champ : le transfert de technologies. Nous avons des centres d’expertise sur le terrain comme par exemple, le Cetim qui développe des nouvelles technologies et des innovations. Cela doit arriver dans les entreprises, notamment celles de maintenance. Nous accompagnons, en effet, les centres de formation sur l’évolution des compétences nécessaires par l’apport d’expertises. Enfin, dans les problématiques de recrutement, les compétences demandées pour les techniciens de maintenance sont la disponibilité et la réactivité mais cela dépend de la typologie de clients comme ceux de l’agroalimentaire ou la chimie. M&E : QUELS ÉVÈNEMENTS FUTURS SOUHAITEZ-VOUS ANNONCER ? B.B. : Une étude sur la maintenance du futur pour les industriels réalisée par Cap Industrie et le cabinet Cohésium avec un comité de pilotage regroupant les filières automobile, agroalimentaire, ferroviaire, aéronautique, sera publiée lors du premier semestre 2019. Nous avons, en effet, interrogé des industriels sur les besoins de la maintenance du futur. A l’issue de la présentation de cette enquête, nous imaginerons, avec les industriels, un plan d’action et comment accompagner la filière de maintenance (les sociétés de maintenance et les responsables de maintenance dans les sociétés) sur les besoins en termes de formation et de recrutement afin de faire remonter leurs besoins pour préparer les jeunes sur ces métiers.● Propos recueillis par Valérie Brenugat 30 IMAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019

MAINTENANCE EN RÉGIONS TÉMOIGNAGE Bouquet Dorchies : un exposant du Sepem Douai ©DR Bouquet Dorchies est spécialisé depuis près de 40 ans dans l’installation, la maintenance, le levage et le transfert industriel. Son expérience, son expertise et la place qu’il accorde à l’innovation, lui permettent aujourd’hui d’apporter à ses clients des réponses et des solutions adaptées à chaque type d’environnement et à des besoins plus ou moins complexes. Georges Hiheglo, son directeur adjoint, présente la stratégie de sa société. Notre objectif est de proposer des prestations de qualité, tout en assurant au maximum la continuité de la production en tenant compte des impératifs du client. Nous participons ainsi à rentabiliser son outil de travail et ses investissements. Notre parc est notamment composé d’un ensemble de grues (15 à 50 tonnes), chariots et nacelles électriques pour éviter toute émission de CO2 dans certains milieux de type agro-alimentaire. Au-delà de cette contrainte pour laquelle nous avons les moyens d’y remédier, Bouquet Dorchies est capable d’intervenir dans n’importe quel type d’industrie : automobile, pharmaceutique, textile, chimique, mécanique, les centres d’usinage, tôlerie, papier, carton, imprimerie, …. L’innovation chez Bouquet Dorchies passe notamment par de nouveaux équipements qui permettent de diminuer les difficultés de certaines opérations tout en augmentant leur sécurité. Bouquet Dorchies s’est donc équipée d’une grue électrique 50 T entièrement télécommandée pour un accès aux industries sensibles, avec une possibilité de manœuvres incomparable. Les mouvers télécommandés nous permettent également d’assurer des manutentions complexes et précises pour des charges pouvant aller jusqu’à 20 tonnes. Afin d’assurer à nos clients un travail de qualité, une fiabilité et une réactivité incomparable, Bouquet Dorchies met un point d’honneur à former régulièrement ses collaborateurs aux différentes techniques et moyens nécessaires à la réalisation des prestations proposées. La sécurité est également au cœur de nos « L’innovation chez Bouquet Dorchies passe notamment par de nouveaux équipements qui permettent de diminuer les difficultés de certaines opérations tout en augmentant leur sécurité. » préoccupations et le personnel y est régulièrement sensibilisé. Les grands axes autours desquels s’articulent donc l’activité de Bouquet Dorchies sont donc : • L’installation de tout équipement industriel neuf en accompagnement du constructeur ou suivant les plans fournis. Cette prestation peut comprendre la manutention, la mise en place, l’alignement, le nivelage, le câblage et le raccordement des énergies et fluides. • La maintenance des matériels de production. Cette prestation peut être complète ou en complément des équipes déjà en place chez le client. Il peut s’agir ici de travaux d’entretiens préventifs ou curatifs. Les interventions peuvent être ponctuelles, régulières, planifiées. Des travaux d’amélioration de la productivité ou de la mise en conformité peuvent également être demandés. • Le transfert industriel pour le déplacement des outils de production. Cette prestation comprend le démontage, le repérage, le transport et le remontage des machines. Le transfert peut être effectué en interne ou d’un site à un autre. • La manutention, le levage et le transport sont assurés grâce aux moyens propres de Bouquet Dorchies (grues, nacelles, chariots, semi-remorques, …) Les différents besoins de manutention, chargement, déchargement, transport de matériel, location d’engins avec chauffeurs, sont assurés en totale autonomie. ● Mise en place d’une presse à injection à l’aide d’un mouvers électrique. Installation d’un ascenseur en milieu agroalimentaire à la grue électrique 50 T Georges Hiheglo ©DR MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°652 • Janvier - Février - Mars 2019 I31

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com