Maintenance & Entreprise n°632

  • Finale
  • Maquette
  • Techniques
  • Nouvelle
  • Travail
  • Entreprises
  • Technique
  • Ainsi
  • Solutions
  • Gestion
  • Gmao
  • Maintenance
Maintenance expo 2013

Dossier GMAO Expérience

Dossier GMAO Expérience > Quand la GMAO a des ratés Il arrive parfois que la GMAO, aussi séduisante qu’elle paraisse au départ, soit victime d’un changement de stratégie ou d’un mauvais timing dans l’organisation de l’entreprise. Voici un exemple dans la gestion de la maintenance des installations vinicoles d’une entreprise alsacienne. Fondé en 1765 par Alfred Heim à Westhalten dans le Haut-Rhin, Bestheim est une entreprise familiale qui exploite aujourd’hui 700 hectares de vignes avec deux sites de production situés à Benwihr et à Westhalten. Un chai est spécialement dédié à l’élaboration des crémants d’Alsace dont Bestheim est l’un des pionniers. Les vignobles sont gérés selon les principes de l’agriculture raisonnée et 80% de la superficie est vendangé manuellement dans un but qualitatif. Toutes les parcelles sont géo-localisées par GPS permettant de tracer exactement l’origine des raisins. Regroupant plus de 200 vignerons, Bestheim a opéré une fusion avec Cave d’Obernai. Le nouveau groupe est ainsi devenu le premier producteur alsacien avec plus de 18 millions de bouteilles par an. Cette démarche répond à une stratégie de développement à l’international. Une opération réussie mais qui a nécessité de revoir sa gestion de la maintenance ; en effet, sur les sites de production de Benwihr et de Westhalten, l'entreprise utilise de nombreux équipements destinés à une grande variété d’opérations : machines de tri mécanique de la vendange, tables vibrantes, mélangeurs, systèmes de démottage, cuves de stockage et de vinification, pompes à vin, systèmes de mise en bouteille et d’étiquetage... Autant de machines et d’outils qui nécessitent une maintenance rigoureuse tout au long des saisons. Utilisant jusque-là un système de maintenance basique exigeant beaucoup d’interventions manuelles consommatrices de temps, Bestheim a pris la décision de sélectionner une solution de gestion proposant des fonctionnalités plus adaptées à ses besoins. Egalement souhaitée, une solution offrant des capacités d’évolution permettant de soutenir le développement futur de ses activités. Priorité aux travaux neufs Après avoir procédé à des tests d’évaluation des principales solutions logicielles du marché, le choix de Bestheim s’était orienté vers une GMAO qui semblait convenir à ses besoins. « Cette solution nous a permis de gérer plus facilement et plus Bestheim est devenu le premier producteur alsacien rapidement nos opérations de maintenance corrective, notamment grâce aux fonctionnalités de gestion des historiques de panne et des bons de travaux », soulignait alors Didier Cheminade, responsable maintenance chez Bestheim. Et puis revirement brutal : le développement de l’entreprise s’accélère et la direction de Bestheim décide d’entreprendre de grands travaux sur ses installations vinicoles et lance des acquisitions importantes de nouveaux équipements (cuverie, vendangeoirs…). La priorité est dès lors donnée aux travaux neufs et la petite équipe de maintenance placée sous la direction de M. Cheminade se voit contrainte de mettre l’outil de GMAO en sommeil « pour les deux ans qui viennent », le temps de mettre en fonction les nouvelles installations. Mais l’outil GMAO, ou un autre, devra alors être redéployé sur l’ensemble du nouveau parc d’installations… François Précope De gros investissements en cuverie 28 Octobre-Novembre-Décembre 2013 – N°632

Dossier GMAO Application spécifique > Un développement sur tablette Pour le Port de La Rochelle, Tribofilm, éditeur de MaintiMedia, a développé un module original sur tablette, dédié à l’inspection des Infrastructures maritimes et terrestres et permettant de déclencher des interventions en direct. Le Cap d’Aunis en cale-sèche (Photo Thierry Rambaud – PALR) Comme l’indique l’intitulé de son titre de Chef du Service des Accès Maritimes et des Infrastructures Terrestres, M. Philippe Texier remplit une double fonction au sein de Port Atlantique de La Rochelle. Il dirige ainsi un service hydrographique en charge de la surveillance des accès maritimes et qui mesure en permanence l’évolution des fonds. Un sondeur mono faisceau bi-fréquences mesure les profondeurs. Celui-ci est couplé avec un GPS, ce qui permet d’éditer une cartographie des fonds marins. Associé à l’hydrographie et spécifiquement chargé du dragage, un service est doté d’une drague qui permettra de nettoyer les fonds en fonction des urgences. Il s’agit de garantir à tout moment l’accessibilité du port à l’ensemble des navires de haute mer qui viennent accoster afin de charger ou décharger des céréales, des hydrocarbures, du bois, etc. C’est donc l’exploitation même du port qui est en cause. Le dragage consiste à aspirer les vases dans les voies d’accès et de nettoyer les souilles au-dessus desquelles sont amarrés les navires. La maintenance des accès maritimes est assurée par un équipage de 7 personnes à bord de la drague « Cap d’Aunis » Concernant les infrastructures terrestres, Philippe Texier doit assurer l’entretien et surveiller l’état de l’ensemble de la voierie, de l’espace routier et des quais du port. Relèvent également de sa mission la maintenance des différents réseaux en ce qui concerne l’électricité, l’eau et les réseaux d’assainissement. Avec les quais il faut comprendre tous leurs équipements comme les cabestans servant à tendre les amarres de navires, les amortisseurs et autres défenses de protection des quais (et accessoirement la coque des navires !). Concernant la maintenance générale, une équipe interne dotée d’un atelier électrique et mécanique assure les astreintes et les interventions d’urgence. L’entretien de la voirie et les gros travaux font naturellement l’objet de marchés confiés à des prestataires locaux. Prenant ses fonctions il y a un an et demi, M. Texier a souhaité doter le service d’un outil pour combler les carences en matière d’archivage des données, de gestion des informations et d’historicisation des actions de maintenance. « On a acquis alors la GMAO MaintiMedia de Tribofilm qui correspondait aux besoins Octobre-Novembre-Décembre 2013 – N°632 29

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com