Views
1 year ago

Maintenance & Entreprise n°625

  • Text
  • Gmao
  • Besoins
  • Afin
  • Travail
  • Produits
  • Solutions
  • Gestion
  • Mars
  • Ainsi
  • Maintenance
Pourquoi les arrêts sont incontournables

Maintenance Tertiaire actus Développement durable > Un gap franco-anglais Le gestionnaire immobiler Hammerson se veut exemplaire en matière de développement durable, mais on note des écarts de performance important entre la France et le Royaume Uni. Philippe Bouveret, Directeur du Développement Durable France, s’en explique. Baisse de la consommation d’eau dans les centres commerciaux de 10% au Royaume- Uni et de 29% en France par rapport en 2009 : d'où vient la spectaculaire différence de baisse entre France et R-U ? La baisse au Royaume Uni est attribuée uniquement aux réductions de consommation des visiteurs dans les centres, du fait notamment de l’installation d’outils "low-flow" dans les cabinets de toilettes. En France, par contre, une énorme partie de la réduction est due au remplacement de la climatisation à eau perdue dans le supermarché Carrefour d'Italie 2. De nouvelles réductions de consommation sont attendues suite à un audit qui a permis d'identifier des initiatives pour réduire la consommation Qu'est-ce qui a permis une baisse de la consommation d’énergie de 17% à Espace Saint Quentin ? Tout un ensemble de mesures mises en place dont : le remplacement de la GTC, la réfection et le remplacement des équipements consommateurs d'énergie (CTA, armoire électrique), la création d'un sas sur la rue pour renforcer l'isolation thermique, la modification de l'éclairage du parking au niveau -1 en remplaçant les tubes T8 en T5... Groupe d’investissement et de gestion immobilière, Hammerson développe ses activités au Royaume-Uni et en France. Hammerson France possède et gère 7 centres commerciaux de taille régionale : Italie 2 (Paris 13ème), Bercy 2 (Charenton le Pont), Les 3 Fontaines (Cergy Pontoise), Espace Saint Quentin (Saint-Quentin-en-Yvelines), O’Parinor (Aulnay-sous- Bois), Place des Halles (Strasbourg) et Grand Maine à Angers. Hammerson France détient aussi Villebon 2, l’un des plus grands retail parks d’Ile de France. Hammerson France possède également l’immeuble mixte des 54-60 rue du Faubourg Saint-Honoré (Paris 8ème). Depuis 2006, à périmètre comparable, Hammerson a réussi à réduire les émissions de CO2 (Co2/m²/an) dans les centres commerciaux de 16% au Royaume-Uni et en France. Dans les Immeubles de bureaux au Royaume-Uni, cette réduction atteint 20%. Le gestionnaire a signé plusieurs centaines de baux verts avec les locataires depuis le lancement de ce type de bail en 2007 au Royaume-Uni et en 2008 en France et diffuse un guide de recommandations destiné aux locataires de ses centres commerciaux afin de sensibiliser aux bonnes pratiques DD. A titre d’exemple l’extension du centre commercial Italie 2 a fait l’objet d’une certification HQE en phase programme (par Certivea). 53% de déchets recyclés par les centres commerciaux au Royaume-Uni et 28% seulement en France… Au Royaume-Uni, le tri sélectif est effectué sur site et le reste est envoyé à un prestataire externe chargé du recyclage ou bien destiné à l'enfouissement, nous avons donc un meilleur contrôle des déchets recyclés. En France, en revanche, le processus de traitement des déchets jusqu'à 2009 consistait à'envoyer automatiquement les déchets à une société externe, sans que nous sachions si les déchets étaient recyclés ou brulés. D'où un effet moins positif sur les chiffres.. Formation Qualité environnementale du bâtiment "Analyse du cycle de vie appliquée au bâtiment", "Qualité de l'air et efficacité énergétique", ces deux formations complètent l'offre de formation de Domosystem "Qualité de l'air et santé dans les bâtiments tertiaires". Au-delà du contenu théorique, l'étude de cas et l'interaction entre les stagiaires et avec les intervenants donnent de la matière aux participants pour réfléchir et agir. Comment intégrer l'analyse du cycle de vie bâtiment dans son contexte professionnel, comment s'inspirer de pratiques existantes… Philippe Schiesser, praticien de l'éco-conception depuis quinze ans et professeur associé à l'Université de Cergy-Pontoise, sera le garant de la qualité technique de ces formations-ateliers. Les formations se déroulent dans les locaux d'HEC Paris (porte de Champerret). E-Formation en génie climatique Formations personnalisées sur le site XPair En fonction du niveau d'activité (débutant, intermédiaire, confirmé), de l'activité proprement dite (bureau d'étude, travaux, maintenance, généraliste, vente, ...) et enfin du thème recherché (chauffage, énergie renouvelable, climatisation, sanitaire, ...), un parcours de formation personnalisée est automatiquement décliné en ligne. L'apprenant est guidé dans toutes les bases sélectionnées de cours et d'exercices. Cadré au niveau du temps, il s'entraine à des tests jusqu'à la fin du parcours. Une validation finale est délivrée sous forme d'un certificat. Idéal pour se préparer à des formations classiques, valider des acquis ou enrichir et rafraichir ses connaissances. Philippe Nunes, DG du portail xpair.com explique que les parcours ont été créé à partir d'une base de plus de 8000 pages de cours et tests animés en continu par plus de 20 formateurs. La e-formation d'XPAIR est née en 2003 avec un premier partenariat avec le GEFEn (Groupement d'établissements de Formation à l'Énergie - G.E.F.En - Lycée Maximilien Perret). Elle se compose de plusieurs modules en génie climatique, diagnostics réglementaires, réglementation chaufferie, et depuis 2011, des parcours personnalisé de e-formation (http:// formation.xpair.com/). 50 Mars 2012 - N°625

actus Prévention > Intoxications au monoxyde de carbone Avec le froid, le risque d’intoxication au monoxyde de carbone augmente du fait de systèmes de combustion défectueux - première cause en France des mortalités par intoxication. La prévention s’appuie sur les bons comportements, l’information sur les règles de sécurité et l'installation de détecteurs. Chaque année, 5 000 personnes sont victimes d'une intoxication due au monoxyde de carbone (CO) et 90 en décèdent. Plus des trois quarts des Français (77,5%) sont équipés d’au moins un appareil de chauffage à combustion, chaudière, groupe électrogène, chauffe-eau, chauffage d’appoint ou cheminée… Pourtant, parmi eux, les trois quarts ne sont pas conscients d’être concernés par ce risque des appareils susceptibles d’émettre du CO. Ainsi, seul un Français sur 10 (11,1%) pense courir un risque élevé d’être victime d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO) au cours de sa vie. Maintenance Tertiaire Prévenir un risque insidieux L’INPES rappelle qu’il convient, avant l’hiver, de faire systématiquement intervenir un professionnel qualifié pour 1) faire vérifier et entretenir chaudières, chauffe-bains, inserts, poêles ; 2) faire vérifier et entretenir les conduits de fumées (par ramonage mécanique) ; 3) installer les détecteurs de monoxydes de carbones. Risque particulièrement insidieux, le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et sans saveur qui peut néanmoins être mortel. Sa production résulte d'une mauvaise combustion. Tous les modes de chauffage, de production d'eau chaude et plus généralement tous les appareils de combustion (sauf l'électrique) peuvent produire du CO : les appareils à essence, mazout, gaz, bois, pétrole... Les véhicules en garage ou parking sont éventuellement concernés tant que le moteur tourne. Le problème vient de l'utilisation d'appareils mal réglés, d'une mauvaise évacuation des produits de combustion ou d'une mauvaise ventilation de la pièce où se trouve l'appareil. Il faut être vigilant aux symptômes : des maux de tête, des vertiges ou si l’on fait un malaise. Lors d'une intoxication massive, la victime tombera dans le coma avant de succomber inexorablement. La prévention s’appuie sur des comportements simples. Ne jamais utiliser pour se chauffer d'appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero...) ou d’appareils non utilisés depuis plusieurs années. Ne pas utiliser non plus de chauffages d'appoint en continu. Ces appareils doivent fonctionner en intermittence. Ils ne doivent jamais être utilisés pendant le sommeil. Il ne faut pas non plus obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid. Il faut aérer quotidiennement les habitations même par temps froid. Installer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments et non dans des lieux clos. Ils ne doivent jamais être utilisés à l'intérieur. Enfin, il faut équiper le bâtiment d'un détecteur de monoxyde de carbone. Une révision annuelle des appareils s’impose. Au moindre doute, il faut ouvrir grand portes et fenêtres et évacuer les lieux. Et appeler le 15, le 18 ou le 112. Les causes et les effets du monoxyde de carbone (CO) Le monoxyde de carbone est un gaz très toxique résultant de la combustion incomplète de combustibles fossiles. Il peut s'échapper de différents types de conduites, mais aussi d'appareils de chauffage et de cuisson mal entretenus ou tout simplement défectueux. Il est même arrivé que des conditions climatiques défavorables aient été la cause de fuites de monoxyde de carbone à l'origine d'intoxications mortelles. Le monoxyde de carbone est un gaz qui se fixe sur l'hémoglobine du sang, remplaçant ainsi l'oxygène nécessaire au cerveau et au corps. Il peut tuer très rapidement lorsqu'il s'échappe en grandes quantités ou s'accumuler avec le temps et provoquer au début divers symptômes (maux de tête, nausées, vertiges...) susceptibles d’être confondus avec les symptômes de la grippe. Choisir un détecteur Cinthia Lefort Il est recommandé de placer un détecteur dans chaque pièce où se trouve un appareil à combustion interne. Selon la norme européenne en vigueur, le détecteur doit être situé à 30 centimètres du plafond. En effet la densité du monoxyde de carbone est quasiment identique à celle de l'air et il se dirige vers le haut avec l'air chaud. Proposé par Honeywell, le détecteur de CO H450EN présente trois indicateurs d'état visibles : vert pour le fonctionnement normal, jaune pour une défaillance et rouge pour une alarme. Sa durée de vie va jusqu'à 7 ans sans avoir à remplacer les piles ni aucune pièce. Hermétique et inviolable, il convient notamment pour les professionnels soumis à un risque d'exposition au CO. Sa compacité permet de l'installer facilement en moins de 3 minutes (sans avoir à percer de trous ni à effectuer de branchement), et on pourra le déplacer. Mars 2012 - N°625 51

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com