Views
1 year ago

Maintenance & Entreprise n°625

  • Text
  • Gmao
  • Besoins
  • Afin
  • Travail
  • Produits
  • Solutions
  • Gestion
  • Mars
  • Ainsi
  • Maintenance
Pourquoi les arrêts sont incontournables

Arrêts de maintenance

Arrêts de maintenance Groupe Ortec > Le redéploiement des arrêts périodiques Directeur du département Entreprise Générale chez Ortec, Rolland Girier est particulièrement en charge de l’organisation et du suivi des arrêts de site pour la maintenance des équipements. M&E. Quels sont aujourd’hui les secteurs industriels qui assurent votre développement ? Rolland Girier. Tous les secteurs industriels ont des besoins pour les travaux de maintenance programmée lors de leurs arrêts et en particulier le secteur pétrochimie et chimie qui est notre principal client pour le Département Arrêts & Entreprise Générale. En effet, la réglementation impose à nos clients des inspections périodiques tous les 3 ou 6 ans. Avez-vous pour votre part ressenti les impacts de la désindustrialisation que nous connaissons ces dernières années ? Avez-vous perdu des marchés, en avez-vous gagné de nouveaux ? Rolland Girier. Le secteur le plus affecté en France est celui du raffinage avec la fermeture de plusieurs sites. Mais Ortec bénéficie du mouvement d’externalisation des fonctions supports et du renforcement des contraintes environnementales, ainsi ces pertes de marché ont pu être compensées par la réalisation de travaux chez de nouveaux clients. Comment évoluent aujourd’hui les besoins, les exigences de vos clients industriels particulièrement en matière de maintenance ? Rolland Girier. La maîtrise des coûts est un impératif qui s’impose à tous les secteurs. La nouvelle stratégie est de mettre en place un concept de partenariat et de transparence avec les acteurs majeurs de la profession. Une autre tendance vise à diminuer le volume des grands arrêts en s’appuyant davantage sur les arrêts intermédiaires. Par ailleurs nous déployons la préparation et la réalisation des travaux en recourant à des ressources locales. La crise et le ralentissement économique de certains secteurs ont-ils eu des conséquences sur l’organisation des arrêts de maintenance ? Rolland Girier. Oui, nos clients s’efforcent d’identifier les moyens leur permettant de réduire l’effort de trésorerie ponctuel qu’implique la réalisation d’un Grand Arrêt, en se donnant pour objectifs : Des postes à prendre dans la maintenance Groupe français indépendant, Ortec développe depuis plus de 30 ans des activités de services « à forte valeur ajoutée » : pour faire face à un important carnet de commandes à l’international et des renouvellements de contrats en France, l’entreprise lance un plan de recrutement de 487 personnes en ce début d’année, pour des fonctions opérationnelles et d’encadrement. « Pour 2012, nous nous fixons un cap ambitieux : 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, évaluer et former 2 000 collaborateurs et en recruter près de 500 nouveaux !», commentait André Einaudi, PDG du groupe. Les postes d’encadrement concernent des directeurs d’agence, ingénieurs d’affaires, chefs de chantiers, de projets, chargés d’affaires ; les postes opérationnels concernent des techniciens dans les métiers de la métallurgie, de la maintenance, du nettoyage industriel, de la gestion de déchets… Trois journées portes ouvertes ont déjà été organisées en février simultanément dans une dizaine de villes en France. (contact Bruno Pessina, DRH, tél. 04 42 12 12 02) • maîtriser et challenger la préparation des travaux en s’appuyant sur des bonnes pratiques communes ; • maîtriser la sécurité, la qualité des travaux, et leur délais ; • optimiser les coûts d’intervention. Et sur la fonction maintenance en général ? Rolland Girier. Nous n’avons pas constaté d’évolution particulière. Nos clients recherchent des solutions « clés en main » dans un esprit de partenariat avec un interlocuteur unique capable de s’engager sur la réussite de leur projet. Nous leur apportons une organisation adaptée à leur besoins, au cas par cas et pour chaque projet en maîtrisant les impératifs majeurs de sécurité / qualité / délais / coûts. Propos recueillis par Jean-François Romain DR Toyota / Philippe Dureuil Mars 2012 - N°625 19

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com