Views
8 months ago

Maintenance & Entreprise n°624

  • Text
  • Complet
  • Risque
  • Solutions
  • Ainsi
  • Produits
  • Risques
  • Permet
  • Gestion
  • Nettoyage
  • Gmao
  • Maintenance
Maintenance Expo Spécial GMAO

Nettoyage Industriel La

Nettoyage Industriel La vapeur « sèche » > L’efficacité des solvants sans les solvants Développée par la société R.E.A., la technologie est commercialisée par Batech depuis 1998 mais l’outil est encore méconnu dans l’hexagone. Pourtant, c’est une alternative aux solvants et aux nettoyages haute pression à l’eau. Un aperçu de la technologie et de ses applications. Concepteur de la technologie de nettoyage de vapeur saturée sèche, REA, société basée à Turin, s’appuie en France sur son partenaire Batech Industries et Collectivités SAS, répertorié par le CETIM pour la promotion des procédés innovants. Les systèmes actuels de nettoyage utilisent des quantités importantes d’eau et de détergent pour prélaver, nettoyer, rincer. L’eau à haute et moyenne pression présente des inconvénients majeurs : infiltration dans les joints, les interstices, usure prématurée des surfaces, projections d’eau sur les surfaces environnantes, séchage laborieux et coûteux. Le principe L’outil de nettoyage vapeur est une combinaison de facteurs : apport de calories sur les souillures et les surfaces, apport d’eau de condensats et apport d’énergie mécanique du flux vapeur. Il s'agit de l'utilisation d’un gaz vapeur (160°C en sortie de buse), avec très peu d'eau en suspension, appliquée à des débits de 3 à 3000 kg/h. Plus la vapeur saturée contient d'eau moins elle est intéressante et risquée pour les opérateurs. La vapeur sèche produite n'est pas dangereuse (on peut passer la main dedans). Son pouvoir solvant peut être amélioré par l'ajout de détergent spécifique (d’un phosphatant ou d'un produit de protection temporaire contre la corrosion) dans l'eau, avec des proportions très faibles. La production est réalisée soit par le générateur mobiles ou fixes de vapeur « sèche », soit par l'utilisation de la vapeur disponible sur le site industriel. Un système de commande à la poignée permet la sélection des phases de travail, soit en système vapeur/eau soit en vapeur/eau/détergent ou encore en vapeur seule, ces fonctions combinant l’aspiration. Les fonctions des technologies de nettoyage vapeur « sèche » - Dépoussiérage - Nettoyage - Dégraissage - déshuilage - Décontamination - Désinfection - Traitement de surface - Protection temporaire (application et enlèvement) Des applications diverses La technologie vapeur sèche est développée par REA depuis 35 ans, les secteurs d’utilisations sont multiples. Dassault Aviation l’utilise pour un nettoyage avant montage. Chez PSA et Thyssen Krupps le système sert au nettoyage d’outillages d’emboutissage. MBDA à choisi cette technologie pour le dégraissage nettoyage avant traitement thermique. Wesfalia dégraisse en ligne des pièces avant soudage. Moteurs Baudoins et Renault Trucks dégraissent les moteurs avant peinture, ALSTOM dégraisse les voitures TGV avant peinture. De nombreuses sociétés spécialisées dans le nettoyage sur sites industriels ont adoptées cette technologies pour assurer la maintenance... Le savoir faire REA permet un nettoyage des pièces mécaniques (usinées, mécano-soudées, moteurs, vérins…) : le nettoyage d’outillages d’emboutissage, estampage ou plateaux circulants, des machines à usiner, transferts, des robots, automates, ou le nettoyage des convoyeurs et chaînes. En maintenance de l’environnement machine, moteurs thermiques ou électriques, transmissions, échangeurs, refroidisseurs, climatisations, centrales de lubrification, entretien des locaux, des sols, des galeries, racks à fils, des charpentes, bardages, structures et plafonds Décontamination La décontamination des surfaces métalliques de particules radioactives a trouvé avec la vapeur « sèche » un outil très performant tant sur le plan de la qualité du nettoyage, que sur le volume des rejets qui sont considérablement réduits : Système classique : Haute pression 140b à 140°C 400l/h Contamination initiale : 300 rad Après décontamination : 150 rad Rejets : 400l/h contaminés Technologies de nettoyage vapeur « sèche » : 10b, 180°C en chaudière, 50kg/h de vapeur Contamination initiale : 300 rad Après décontamination : 50 rad Rejets : 5l/h contaminés 50 Octobre-Novembre-Décembre 2011 – M & E – N°624

Les systèmes spécifiques développés permettent le travail déporté avec robot manipulateur, l’injection d’acide fort, et présentent les spécificités de rétentions et de sécurité propres à ces milieux. Contrôles qualités Les technologies vapeur « sèche » sont utilisées avec efficacité pour le ressuage, les contrôles non destructifs avec traceur dans les domaines de la mécanique de précision, l’instrumentation, l’optique, le nucléaire. Traitements de surface On réalise aussi le dégraissage ou la phosphatation avant peinture pour de grandes structures. La production de la vapeur est générée par une installation fixe. Ces centrales fixes électriques produisent directement une vapeur « sèche ». Le système SCS® développé par REA est multi-postes. La centrale Giove® produit en continu la vapeur pour un ou deux postes simultanés, le débit de la vapeur varie selon les besoins, de 12,8 kg/h à 100 kg/h avec une température de 180°C et une pression de 10 bars. Les centrales GIOVE peuvent être installées dans l’environnement de travail en toute sécurité. Si la vapeur n’est pas disponible sur site, alors il est possible de la générer par une chaudière externe associée à une centrale de traitement pour obtenir une vapeur de qualité à l’application. Les générateurs peuvent être mobiles ; les générateurs de nettoyage de la gamme Saturno® produisent en continu de la vapeur sèche, entre 4,5 et 54 kg/h, puis distribuées par un flexible à une poignée à commande digitale qui régulent automatiquement la production en fonction des besoins. Tunnel automatisé REA a développé de très nombreux brevets pour le nettoyage vapeur sèche en milieux industriels et notamment pour un tunnel automatique de nettoyage et de séchage en continu des pièces de moyenne et de grande taille aux formes complexes, les corps creux tels les radiateurs. Parmi exemple, le dégraissage avant traitements de surfaces d’échangeurs thermiques à ailettes, de tailles différentes. Nettoyage robotisé REA développe avec des intégrateurs, le nettoyage robotisé de pièces avant peinture sur chaînes transfert en continu, ou pièce à pièce en marche 24 H/24H. Des avantages indéniables La vapeur permet un nettoyage, un dégraissage, un traitement de surfaces ou une désinfection des machines de formes complexes, et des interstices. Ce système de nettoyage est très efficace pour éliminer les fluides aqueux, les huiles entières, les graisses, les silicones et les pâtes à polir. Il n’est pas adapté pour enlever les résidus polymérisés, calamines et bavures liées aux pièces. L’usage de la vapeur « sèche » permet le nettoyage sans solvant, et produits dangereux. En manuel, le temps de nettoyage global est réduit, et en système automatique, le temps de travail peut être très court, de 3 secondes à quelques minutes. Par rapport au système à eau haute pression, l’économie de la consommation d’eau est considérable, 100 à 200 fois moins, 4 à 5 fois moins pour les tunnels de lavage, et, par exemple, la consommation de détergent ou phosphatant qu’on injecte dans la vapeur est réduite d’un facteur 10, les rejets passant de 500- 1 000 l/h à 5-100 l/h. F. P. Octobre-Novembre-Décembre 2011 – M & E – N°624 51

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com