Views
8 months ago

Maintenance & Entreprise n°623

  • Text
  • Permet
  • Mise
  • Ainsi
  • Risques
  • Produits
  • Cedex
  • Travail
  • Formation
  • Entreprises
  • Maintenance
Dossier : Maintenance et industrie nucléaire

AP S&M Re?activite?

AP S&M Re?activite? 90x274:AP S&M Réactivité 90x274 20/01/11 17:32 Page 1 S E R V I C E & M A I N T E N A N C E M o t e u r s e t g r o u p e s É l e c t r o g è n e s PASSEZ À LA VITESSE SUPÉRIEURE POUR VOTRE MAINTENANCE. La puissance dans la durée Nos 700 collaborateurs conçoivent, construisent, exploitent, maintiennent partout en France et ce depuis presque 30 ans, des installations diesel et gaz totalisant près de 4000 MW de puissance installée. Avec un réseau de plus de 200 techniciens répartis sur l’ensemble du territoire, nous optimisons la sécurité, la rentabilité de toutes vos installations afin de produire mieux et plus. 24h/24 - 365j/an La maintenance prédictive peut-elle aider à diminuer le nombre de tâches préventives ? Oui, définitivement. Si des tâches préventives ne sont pas supprimées lors de la maintenance prédictive, cette dernière ne servirait à rien ! Prenons l’exemple du remplacement d’un roulement sur une machine tournante : selon une récente étude de la NASA, la maintenance préventive offre un taux de certitude sur la fiabilité de la machine inférieur à celui de la maintenance prédictive. Pire encore : une maintenance préventive inutile implique une intervention humaine qui, inévitablement, augmente la probabilité de casse de la machines (courbe en baignoire de Weibull). Attention cependant, la maintenance préventive n’est pas à ranger au placard, loin de là ! Plus de 50% des opérations de maintenance à effectuer sur une machine sont encore impossible à réaliser de manière prédictive ! Le maintenance préventive restant la seule solution applicable, elle dispose encore de nombreux beaux jours devant elle ! Pourquoi n’est-il pas rentable de laisser casser l’équipement ? Certains équipements peuvent être utilisés jusqu’à la casse sans impacts majeurs sur l’efficacité de la maintenance. D’autres pas. Il me semble donc primordial de mener une étude de criticité mesurant, au minimum, l’effet d’une casse équipement sur la productivité, la qualité mais surtout sur la sécurité et l’environnement. Ensuite, il est aussi important de prendre en compte l’aspect financier : un équipement qui casse sera souvent beaucoup plus cher à réparer qu’un équipement qu’on arrête volontairement, sans oublier le coût d’immobilisation de la production engendré par un arrêt non planifié. Je me permet ici un parallèle entre mes deux passions : la maintenance prédictive et l’automobile. L’ampoule de votre plafonnier pourra sans doute être menée jusqu’à la casse sans grand risque pour votre sécurité ou votre portefeuille. Il n’en va pas de même pour vos plaquettes de frein ou votre courroie de distribution qui devront faire l’objet de contrôles réguliers afin d’éviter, au mieux une immobilisation, au pire un accident ! Toutes nos énergies pour vos projets Rue de Longpont BP10202 91311 Montlhéry cedex Tél. +33 (0) 1 69 80 21 00 - Fax + 33 (0) 1 69 80 21 50 www.eneria.com - sm.geu@eneria.com Adonis Création - Crédit photo : Fotolia La maintenance prédictive peut-elle réduire les arrêts non-planifiés ? Oui. La maintenance prédictive permet de réduire le nombre d’heures d’arrêt non-planifiés car elle permet de connaître à tout instant l’état de dégradation réel de vos équipement et d’ainsi adapter votre stratégie de maintenance à leurs besoins. Mais la maintenance prédictive permet également de diminuer les heures d’arrêt planifiés, et cela de deux manières : primo, en évitant les interventions préventives inutiles et secundo, en concentrant les ressources humaines et financières de maintenance sur les équipements qui en ont le plus besoin. 32 Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623

Préventif et conditionnel Existe-t-il des success stories d’application de la maintenance prédictive ? Oui. Il en existe des centaines. La maintenance prédictive n’est plus de la science fiction mais une technologie réelle appliquée avec succès technique et financier dans de nombreux secteurs sur de nombreux équipements. Le plus important pour bâtir une stratégie de maintenance prédictive à succès est de prendre le temps de déterminer quelles techniques appliquer sur quels équipements à quel intervalle. Je conseille également, pour un budget donné, d’aller le plus en profondeur possible sur un nombre d’équipements limité plutôt que de rester superficiel sur un grand nombre de machines. En effet, la première solution permettra de montrer rapidement l’efficacité et la rentabilité de la maintenance prédictive et donc de justifier son expansion à d’autres équipements. Peut-on intégrer le prédictif au préventif ? Oui. La maintenance prédictive a d’ailleurs longtemps été appelée préventive prévisionnelle. Il suffit de garder les tâches de maintenance préventive existantes et de remplacer l’intervalle d’exécution de la tâche par une condition (Condition Based Maintenance) mesurée par une technologie de maintenance prédictive. La maintenance prédictive s’applique-t-elle aux équipements process ou aux utilitaires ? Aux deux types d’équipements. Si les équipements en contact avec le produit sont souvent considérés comme plus critiques d’un point de vue productivité et qualité, il ne faut pas oublier que peu d’usines peuvent fonctionner sans électricité, air comprimé, eau chaude ou froide, traitement de l’air ou évacuation des effluents. Quelle technique/capteur choisir ? Tout dépend du temps nécessaire pour planifier une maintenance. Si vous pouvez vous prendre la décision de planifier un arrêt maintenance en quelques heures sans impact important pour la production, alors une technique simple et un capteur peu coûteux seront suffisant. Par contre, si votre production ne peut s’arrêter qu’à intervalle de plusieurs semaines ou plusieurs mois, il sera important de mettre ne place un système prédictif plus poussé impliquant le choix de technologies et capteurs plus coûteux et complexes. Est-il rentable d’appliquer la maintenance prédictive sur des équipements redondants ? Comme nous le rappelle cruellement l’accident nucléaire de Fukushima, la redondance d’équipements critiques n’est pas une stratégie efficace à 100%. La maintenance prédictive démontre donc également tout son intérêt dans le cadre d’équipements redondants afin de permettre de planifier leur indisponibilité et donc d’être assuré du fonctionnement de leur doublon. Ce tour d’horizon a été conclu en listant les opportunités et les risques liés à la mise en place de la maintenance prédictive. Opportunités • Augmentation de l’OEE (Overall Equipement Effectiveness) et de la disponibilité des équipements grâce à l’élimination des arrêts non-planifiés et à la diminution des arrêts planifiés. • Diminution des coûts globaux de maintenance et d’impacts sur la production • Augmentation de la motivation des techniciens de maintenance de par l’ajout d’une valeur ajoutée technologique supplémentaire. La maintenance prédictive aiderait ainsi à rendre la fonction maintenance plus attirante. • Optimisation des procédures de maintenance, d’engineering et du service méthodes et planification. • Diminution des risques de production de nonqualité. Risques • Décision d’intervention faussée par des erreurs d’interprétation des analyses prédictives. • Formation insuffisante du personnel de maintenance. • Mauvais calcul de l’intervalle de mesure et d’analyse. Afin que votre voyage vers la maintenance prédictive soit le plus efficace possible, je vous souhaite donc de réaliser toutes ces opportunités tout en prenant soin d’éviter les quelques risques inévitablement associés. C’est sur ces quelques mots prometteurs que je vous laisse retourner à la dure réalité de votre travail sans oublier de vous remercier de m’avoir consacré quelques minutes pour lire les lignes qui précèdent. Permettez moi enfin, en guise de conclusions, de citer Charles Darwin : « Ce ne sont pas les espèces les plus fortes, ni même les plus intelligentes qui survivent, mais celles qui ont la capacité de s’adapter à leur environnement ». Fabrice Brion Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623 33

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com