Views
8 months ago

Maintenance & Entreprise n°623

  • Text
  • Permet
  • Mise
  • Ainsi
  • Risques
  • Produits
  • Cedex
  • Travail
  • Formation
  • Entreprises
  • Maintenance
Dossier : Maintenance et industrie nucléaire

Maintenance nucléaire Suite aux ateliers un superbe buffet convivial et productif s’est déroulé afin de mieux appréhender les synthèses des ateliers qui ont été riches de préconisations…Beaucoup de travail reste à réaliser, les plans d’action seront à foison… DR Avant qu’Albert Puype ne conclut la journée et dresse un bilan de son action, la salle a questionné la DPN, les associations de prestataires et l’académie de Créteil afin de préciser certains points (mise en œuvre du BTS environnement nucléaire, les aspects de la « mieux-disance », les problèmes de sûreté au sein de nos CNPE dans le contexte actuel…). A l’an prochain pour la 10ème Journée Professionnelle, le 21 mars 2012 ! Marc Frydman Jacques Cheritel, Délégué académique à la formation continue L’édition de notre catalogue est un événement à la fois agréable et important. Agréable car c’est un réel plaisir de constater que le travail accompli en commun dans un climat de confiance et de franche convivialité nous permet cette année encore de faire un bilan très positif de l’année 2010 qui a pris fin avec une croissance de l’ordre de 30 % (…). Important car ce document illustre parfaitement une ingénierie de formation co-construite. Important car toutes ces formations illustrent l’adage qu’il n’y a pas d’âge où la formation ne mérite de se développer » (Condorcet), il n’y a pas d’âge où l’Education nationale ne mérite de se mobiliser. Important car il nous permet de faire la démonstration de notre capacité et notre volonté à ne pas nous contenter d’une offre de services stabilisée et de chercher (et trouver !!) en permanence la satisfaction de vos nouveaux besoins de compétences, tant chez EDF et que ses entreprises partenaires. Citons ainsi quelques actions significatives : • la pérennisation du DNTS grâce à la compréhension des enjeux par notre ministère de l’enseignement supérieur ; • la continuité du projet MOPIA ; • l’élaboration du référentiel et de la cartographie des compétences en robinetterie et le lancement du prototype CAP « RCI / Robinetterie » ; • la formation des personnels EDF en mode non dégradé ; • la mise en œuvre du chantier école PR. Jean-François Demaldent, directeur « politique industrielle » et relations avec les prestataires La maintenance électro-nucléaire est un secteur industriel qui s'appuie sur les métiers conventionnels de la maintenance, mais possède des caractères particuliers que le reste de l'industrie ne connaît pas ou peu. Et, si les formations techniques classiques permettent de préparer la professionnalisation des intervenants dans l'industrie en général, elles doivent la plupart du temps être complétées, pour l'aspect nucléaire, par des formations et des sensibilisations orientées sur les spécificités de cette industrie, particulièrement sur la sûreté, la qualité la radioprotection et l’environnement. Les besoins en main d’œuvre dans le cadre de l’industrie électronucléaire sont actuellement accentués par sa croissance en France et dans le monde, ainsi que les travaux qui vont être engagés pour prolonger la durée de fonctionnement des unités nucléaires françaises. Les perspectives d’emploi et d’évolution professionnelle deviennent plus attractives car elles seront pérennes. Nous souhaitons consolider et continuer de faire évoluer notre partenariat historique et de qualité avec le Pôle de formation en maintenance nucléaire de Montereau. Cette relation privilégiée s’intègre dans un partenariat national entre la division Production Nucléaire et l’Education Nationale. On doit en attendre des intervenants plus immédiatement opérationnels, plus efficaces et mieux à même de répondre aux besoins qu’EDF et les entreprises prestataires ont identifiés pour les années futures. 26 Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623

Maintenance nucléaire Organisation > Association PEREN Créée en 2004, l’association P.E.R.E.N intervient dans le domaine de l’attractivité des métiers, le renouvellement des compétences et la professionnalisation des salariés des entreprises spécialisées dans la maintenance industrielle. P.E.R.E.N exerce ses missions sur les cinq CNPE du Val-de-Loire Seine (Belleville, Chinon, Dampierre, Saint-Laurent, Nogent-sur-Seine). Depuis 2009, l’association a élargi son activité au domaine QHSE pour développer des actions de prévention auprès des entreprises et les accompagner dans l’amélioration continue de leurs résultats. Elle entretient une relation de partenariat avec EDF pour conduire des actions conjointes en RH et QHSE. Composée d’entreprises adhérentes et de partenaires, l’association s’appuie sur des compétences permanentes (une chargée de mission, une chargée d’activités RH et une assistante, un coordonnateur et un animateur QHSE). Le plan d'actions "Maintenir et renforcer des compétences pérennes en région Centre » est un programme global établi pour deux ans (2009-2011) autour des volets métiers, recrutement, formation, et gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Il comprend, pour la première fois, une partie Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement en trois volets : prévention des risques, outils de professionnalisation et systèmes de management. Il a obtenu le soutien de DI- RECCTE Centre (ex DRIRE et DRTEFP). DR Faire connaître les métiers de maintenance nucléaire Co-financé par l'Union européenne (Fonds social européen) ce plan d'actions intègre également les éléments du contrat de service PEREN / EDF-CRRI Val de Loire Seine (2009-2010) à savoir motivation des jeunes et promotion en centrales nucléaires, renouvellement et développement des compétences des salariés, évolution des référentiels métier et des cursus de formation, actions de terrain sur les centrales pour faciliter l'intégration des nouveaux intervenants et améliorer la qualité des interventions et les résultats en matière de sécurité… Soulignons aussi l’information mutuelle sur l'évolution pressentie du professionnalisme des intervenants et des métiers de la maintenance en relation avec les évolutions de la politique industrielle d'EDF. Les adhérents se voient proposer toute une palette de services dans le domaine des ressources humaines, notamment pour attirer de nouveaux publics vers les métiers de l’industrie nucléaire, structurer le recrutement et la formation des apprentis, identifier et mettre en place des dispositifs de formation adaptés... et informer sur l’intérêt d’une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Un accès réservé à un site internet propose une bibliothèque de CV, un catalogue de formations etc. ( www.peren-nucleaire.com ) C. L. Un appui conseil Les animateurs QHSE mandatés par l’association PEREN sur sites accompagnent plusieurs types d’actions : - accompagner dans l’amélioration continue des résultats QHSE (Qualité, hygiène, sécurité, environnement) ; - visites terrain, actions de sensibilisation, analyse d’accident (sur demande) ; - organiser le partage d’expériences et valoriser les idées des prestataires ; - aider dans l’intégration des nouveaux intervenants sur site, dans la mise en œuvre des pratiques de fiabilisation des interventions, … - promouvoir le développement et l’utilisation de systèmes de management de la sécurité et de l’environnement. PEREN offre aussi des prestations personnalisées : mise en œuvre d’une démarche GPEC (méthode et outils), aide à la mise en œuvre d’une démarche Apprentissage (recrutement des apprentis, accompagnement des tuteurs pour le suivi de la formation et la relation école), définition de parcours de formation et d’intégration, aide à la constitution des dossiers de financement de la formation et des recrutements. Enfin une aide à la mise en place d’une certification au management QHSE et des formations à la méthodologie d’analyse d’événements sécurité (Rens. Centre Social Intercommunal du Véron, avenue de la République, 37420 Avoine, Tél. 02 47 98 08 92). Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623 27

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com