Views
8 months ago

Maintenance & Entreprise n°623

  • Text
  • Permet
  • Mise
  • Ainsi
  • Risques
  • Produits
  • Cedex
  • Travail
  • Formation
  • Entreprises
  • Maintenance
Dossier : Maintenance et industrie nucléaire

Actualités Stratégie >

Actualités Stratégie > Maintenir une industrie de la mécanique en France L’un des principaux syndicats de la FIM (Fédération des industries mécaniques), PROFLUID regroupe les professions des pompes, compresseurs et de la robinetterie. Un secteur en pointe dans la stratégie de maintien d’une industrie française. Le secteur des équipements fluidiques représente aujourd’hui en France plus de 170 entreprises qui emploient près de 30 000 personnes sur les 620 000 salariés que comptent les industries mécaniques. Le nombre d’entreprises s’est stabilisé en 2010 mais l’emploi a baissé de 4 %. Le président de l’organisation, Jacques Fay constate que l’année 2010 a connu un redressement qui reste à confirmer en 2011. Produire en France Les Etats Généraux de l’industrie, entres autres, ont permis de proposer des mesures pour accompagner les entreprises qui ont fait le choix de continuer à produire en France. En 2005, la Commission Européenne a soumis au Conseil l’obligation de marquage d’origine pour une liste de produits. Suspendues début 2007, les négociations ont été relancées en 2010, sous l’impulsion de parlementaires italiens, avec de nouvelles catégories de produits, dont les robinets et les vannes. Après avoir rencontré les Douanes, Profluid a jugé que les règles étaient insuffisamment définies et partagées entre les différents pays européens, et il a été décidé de ne pas soutenir ce projet mais de promouvoir le « made in France », aujourd’hui mieux encadré. Malgré un contexte fortement concurrentiel, les industriels du secteur des pompes, des compresseurs et de la robinetterie sont fortement présents à l’international : 65 % du chiffre d’affaires est exporté, avec un excédent commercial de 353 millions d’euros. Les achats se sont également fortement internationalisés, notamment pour la partie fonderie des pièces de série. Les adhérents de Profluid s’implantent commercialement et industriellement sur tous les continents. L’environnement, une opportunité Optimisation des procédés industriels, développement des énergies renouvelables, stockage du CO2… les équipements fluidiques participent au développement de ces nouveaux marchés qui sont des opportunités de croissance. 80 % des consommations électriques de l’industrie sont liées aux pompes et aux compresseurs ; très tôt, les industriels se sont donc mobilisés pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs produits et travailler à la réduction de l’empreinte environnementale. L’écoconception est pratiquée depuis de nombreuses années et s’est concrétisée par la publication d’une norme sur l’éco-conception appliquée aux produits de la mécanique, travaux aujourd’hui portés au niveau européen. La Directive Ecodesign concerne un nombre croissant de produits : moteurs électriques dès juin 2011, circulateurs dont les premières mesures d’exécution entreront en vigueur en 2013, pompes à eau (en attente). Les compresseurs ainsi que les pompes pour liquides chargés seront concernés dans l’avenir. Le développement de services tels que les audits énergétiques est une source de différenciation face à des importations de produits de commodités. Cette dimension du service est un élément indispensable du maintien de la compétitivité des entreprises françaises : proximité avec le client, réflexion sur le cout global des équipements, réactivité… Présent dans l’ensemble de la France, y compris dans des zones peu industrielles, les entreprises font face à des difficultés récurrentes de recrutement. M. Fay souligne que ces difficultés peuvent mettre en péril le maintien de certaines activités industrielles. Ce sujet est amené à devenir un axe de travail important pour Profluid. Dans une enquête menée en mars 2011, 85% des sociétés déclaraient rencontrer des problèmes de recrutement, dans la vente, la maintenance, la production (usineur, soudeur, etc.). Les principales raisons évoquées sont une formation inadaptée et le manque d’attractivité du secteur. Viennent également s’ajouter la faible maîtrise de l’anglais, la mobilité ou la situation et la taille des entreprises. Jérémie Roboh DR 16 Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623

TEXROPE® HFX Plus Plus de performance. Plus d’économie. Adoptez la nouvelle courroie TEXROPE® HFX Plus et la rentabilité de votre transmission sera immédiatement augmentée. Cette nouvelle génération de courroies vous garantit l’accroissement de la durée de vie de votre transmission, y compris à des températures extrêmes, et ce quelle que soit la gamme de courroies trapézoïdales d’origine. HFX Plus vous permet de gagner sur tous les fronts: durée de vie supérieure, diminution des arrêts de production, moins de remplacements, consommation énergétique en baisse. En bref, les courroies TEXROPE® HFX Plus vous permettent de prendre un avantage sans pareil sur vos concurrents. Contactez votre distributeur local et découvrez comment les courroies TEXROPE® HFX Plus peuvent rendre vos équipements plus rentables. www.texrope.com/hfxplus infotex@texrope.com

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com