Views
8 months ago

Maintenance & Entreprise n°623

  • Text
  • Permet
  • Mise
  • Ainsi
  • Risques
  • Produits
  • Cedex
  • Travail
  • Formation
  • Entreprises
  • Maintenance
Dossier : Maintenance et industrie nucléaire

Actualités Marchés >

Actualités Marchés > KSB remporte la maintenance de trois centrales EDF Filiale de KSB S.A.S., KSB Service Robinetterie a décroché le marché de maintenance de la robinetterie primaire et secondaire de deux tranches de chacune des centrales nucléaires de Cattenom (57), Fessenheim (68) et Bellevillesur-Loire (18). Ces contrats pluriannuels (6 ou 3 ans) font partie des premières attributions de marché par EDF, dont les appels d’offres doivent porter au total sur 14 tranches de centrales du Nord Est et du Sud Est de la France. Avec 150 personnes, KSB Service Robinetterie a su s’affirmer auprès d’EDF comme un fournisseur fort et structuré, capable de prendre en charge des travaux d’arrêt importants sur de longues périodes. KSB S.A.S. a acquis, en septembre dernier, la société E.T.C (Euro Techno Consulting, ingénierie nucléaire, 71 Montcenis) et la société Mediatec (maintenance nucléaire, 71 Chalon-sur-Saône). KSB Service est une entité de 600 techniciens spécialisés dans l’installation, mise en service, réparation, maintenance, fiabilisation de tous types de pompes, robinetterie et systèmes associés, et dispose de 29 ateliers de service régionaux. En bref > Planon reprend Site Alpha La société Planon, éditeur européen de solution de gestion de patrimoine, vient de reprendre Site Alpha, spécialiste ProductionMaintenance_190x125_0411 de gestion technique immobilière 13/04/11 présent 16:21 Page1 en France et au Canada. Ambiances humides et corrosives ? DR La prise de courant à toute épreuve MARECHAL Electric vous propose la connexion électrique garantissant la protection de l’utilisateur grâce à l’étanchéité permanente. Dans un environnement humide, la prise électrique MARECHAL est dotée en standard d’une étanchéité IP66/IP67 à chaque branchement. Notre technologie unique par contact en bout argent nickel évite le dépôt de saletés et la corrosion. Choisir MARECHAL Electric vous assure une alimentation électrique fiable et un bon fonctionnement sur le long terme, quelque soit le nombre de manipulations. Retrouvez nos solutions sur www.marechal.com 12 Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623

Actualités Belgique > Maintenance Manager de l'année La BEMAS (Belgian Maintenance Association) a nommé Frédéric Deleuze, responsable de la maintenance du site de production de CBR- Heidelberg Cement Group à Lixhe, comme Maintenance Manager de l'Année. Frédéric Deleuze a, chez CBR, une équipe de maintenance très jeune (l'âge moyen est de 36 ans), résultat d'une réorganisation élaborée il y a cinq ans. Bien qu’une partie de travailleurs expérimentés ait quitté la société en partant avec leur savoir, l’entreprise a mis en place des formations pratiques internes pour rapidement mettre à niveau les nouveaux employés. L'écart entre l'éducation scolaire et la pratique quotidienne était encore vivement ressenti. M. Deleuze a alors travaillé avec son équipe sur une stratégie d’entretien planifié sur base des indicateurs de performance clés (KPI) et d’inspections rigoureuses. Ensuite, il a mis sur place une maintenance préventive, pour éviter des pannes inattendues. La maintenance préventive comme fondement Les formes d’inspections ciblées sont de toute évidence le fondement de la maintenance préventive. Chez CBR, les machines principales sont contrôlées quotidiennement par un spécialiste, avec un complément de données sur la surveillance de l'état (notamment infrarouges, ultrasonores mesures de vibrations). Les vérifications de lubrification sont examinées deux fois par an et ajustées aux meilleures pratiques et les senseurs automatiques notifient les anomalies immédiatement au service de maintenance. Frédéric Deleuze travaille avec un budget annuel de maintenance zéro panne basé sur les besoins techniques réels. De cette façon, on peut avoir une vision claire sur les budgets déterminés des risques potentiels, répartie sur plusieurs années, compte tenu que certaines parties de l’installation concernée sont par sécurité déjà pris sur le stock. Chez CBR, il n’y a que certaines tâches spécifiques de maintenance qui soient sous-traitées, tels que l'entretien des installations à air comprimé par Atlas Copco, ou l’éclairage par Fabricom. Pour l’achat des pièces de rechange, des machines et des équipements de maintenance, ce sont près de 400 spécifications standards, qui sont mis à jour sur le terrain actuel par les personnes et à chaque fois un achat peut être utilisé. Une autre bonne pratique consiste à faire un rapport sur les prix sur les bons de rechange et sur les bons de matériau qui sont donnés aux techniciens pour l’exécution de la tâche de maintenance. De cette manière, les gens sur le terrain sont également sensibilisés au coût des pièces et des matériaux utilisés, ce qui entraîne une meilleure prudence. Audit énergétique Le processus de production est chez CBR de très forte intensité énergétique. Par conséquent, il existe divers projets visant à réduire la consommation d'énergie. L'année dernière, CBR a connu un audit énergétique réalisé par Siemens afin d’évaluer les consommations de l’énergie de l’usine entière. Frédéric Deleuze montre que la politique de maintenance préventive va bien de pair avec une fiabilité et avec la baisse des coûts. Depuis 2007, les coûts de maintenance par tonne ont été réduits de 18%. Le site de Lixhe est actuellement « le meilleur de la classe » au sein du groupe. La maintenance est mise à jour et est également un élément important dans le budget de CBR. Un bon suivi est important pour la rentabilité de l'entreprise. Les deux autres finalistes BEMAS a également félicité deux autres finalistes. Johan Boeve est depuis 1994 à la tête de la maintenance chez ArcelorMittal ESP, un centre de service acier avec 4 lignes pour le découpage des tubes en acier, 3 lignes de découpe pour la production de disques, et deux lignes complètes. Il est responsable de la maintenance des deux sites de production et dispose d'une équipe polyvalente de techniciens. Depuis 1994, il a un mis en place un système de maintenance préventive qui n’existait pas en dehors d'un bref arrêt d’une semaine en milieu d’année. La direction croyait - à tort - qu’il ne fallait pas effectuer de travaux de maintenance sur les nouveaux équipements. En augmentant sa coopération avec des sociétés de maintenance (par exemple la maintenance des équipements hydrauliques, grues, compresseurs, cabine haute de tension et des moteurs électriques), il a dégagé du temps pour se concentrer sur la garantie de disponibilité des machines de production ( l’objectif de disponibilité technique est de 98%) tout en réduisant le coût d'entretien par tonne. M. Boeve a également effectué une période d'entretien hebdomadaire de prévention sur 5 semaines avec un temps d'arrêt de 6 heures. Juillet-Août-Septembre 2011 - N°623 13

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com