Maintenance & Entreprise n°608

  • Produits
  • Risques
  • Nouvelle
  • Travail
  • Permet
  • Salon
  • Novembre
  • Gestion
  • Gmao
  • Maintenance
Dossier : Progiciels GMAO et outils logiciels de la maintenance

Importance économique -

Importance économique - Implication économique - Main-d’œuvre/ Pièces/Prestations extérieures/Gros entretien - Productivité PERFORMANCE TRS Disponibilité MTBF MTTR Taux de rebut Cadence COÛTS EFFICACITÉ Curatif Préventif Amélioratif Heures Stock Sous-traitants Figure 3. Les alertes liées au chemin économique pris par la maintenance. Figure 2. Le triangle des objectifs permanents. Figure 4. Tableau de bord sous forme de Scorecard. pecte le triangle des objectifs permanents de la maintenance comme indiqué sur la figure 2 : en fait, un écart de coût doit pouvoir s’expliquer par une évolution des ressources ou un déficit de performance, par exemple. Chaque indicateur vient compléter l’interprétation d’un écart observé par l’autre. Pour que le tableau de bord soit un outil de diagnostic continu, il convient que les écarts observés permettent de générer des actions. Une fois ces préalables posés, le pilotage de la maintenance repose sur : – des indicateurs d’alerte (I1 à I3) : sommes-nous sur le bon chemin ? Autrement dit, ne dérapons-nous pas par rapport à la marche générale de l’usine ; – des indicateurs de respect des fondamentaux (I4 à I7). Les bons résultats de la maintenance passent par l’application de trois processus clé : tuer les pannes, appliquer rigoureusement un préventif régulièrement rééquilibré et privilégier l’amélioration technique ; – des indicateurs de vérification (I8 à I10) : vis-à-vis des ressources et des moyens qu’elle met en œuvre, la maintenance prend chaque année des engagements majeurs. Dans ce contexte nous recommandons de piloter la fonction maintenance sur une base limitée à 10 indicateurs permanents, invariables d’une unité de production à une autre, reconduits régulièrement d’un exercice au suivant. Ils sont rapidement explicités ci-après sans entrer dans le détail des périmètres couverts, ni des modalités de déclinaison. 1. Coût unitaire maintenance Il mesure le coût complet de la maintenance (main-d’œuvre salariée, pièces de rechange, prestations et provisions pour gros entretien) rapporté aux volumes produits. Son suivi vise à s’assurer mensuellement que la dépense globale de maintenance ne s’écarte pas de l’objectif en liaison avec les volumes produits et le chiffre d’affaires engrangé. Il permet de profiter des augmentations de volumes pour engager les actions générant les progrès économiques ; il conduit à dépenser au plus juste lorsque les quantités produites reculent. 2. Chemin économique maintenance Il indique une tendance : la maintenance s’assure périodiquement, tous les six mois par exemple, qu’elle avance économiquement dans le bon sens : si le coût complet de maintenance par rapport à la valeur des biens maintenus (appelé importance économique) et par rapport aux coûts de fabrication (appelé implication économique) diminue, cela traduit indéniablement des gains de productivité de la maintenance. Sinon ce sont des signes avant coureurs d’une absence de progrès partielle ou totale (figure 3). 3. TRS (Taux de Rendement Synthétique) Il est calculé en faisant le rapport entre les quantités produites bonnes et les quantités de produits conformes qui auraient dû être produites à la cadence nominale pendant le temps d’ouverture de l’équipement. Même si la fonction maintenance n’est pas redevable de toutes les pertes, elle reste solidaire et fait sienne l’objectif majeur de l’usine. Un bon TRS, en progression, traduit une bonne performance industrielle : la maintenance est dès lors placée dans de bonnes conditions pour justifier ses écarts de coût ou d’activité. (suite p. 61) 58 M & E - N°608 - Novembre 2008

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com