Maintenance & Entreprise n°608

  • Produits
  • Risques
  • Nouvelle
  • Travail
  • Permet
  • Salon
  • Novembre
  • Gestion
  • Gmao
  • Maintenance
Dossier : Progiciels GMAO et outils logiciels de la maintenance

Progiciels GMAO

Progiciels GMAO opérations et ressources, planning des réparations, localisation, logistique, contrôle qualité, coûts… Relever les défis quotidiens du mainteneur Ce patrimoine impose autant de challenges, de défis quotidiens au mainteneur : • Durée de vie des matériels : 40 ans et plus en nucléaire, défense, aéronautique ; • Données incomplètes, de générations variées : documentation papier, CAO obsolète, nomenclatures non adaptées à la maintenance (kits, pièces de rechange…). Bureau d’études peu motivés pour saisir les données en amont ; • Arbitrage entre niveaux techniques de maintenance, clivage maintenance/travaux neufs, les réparations en atelier perturbant les moyens industriels, planning des arrêts techniques ; Denis Debaecker • Pilotage de la sous-traitance, prise de décision de maintenir ou de remplacer, standardiser… • Gestion des obsolescences, veille, rétro-ingénierie coûteuse ; • Pilotage : niveau de service, visites, ressources… • Manque de retours vers le BE, la politique d’achat de biens industriels ; • Contrats de disponibilité et extensions de garantie : pour tous secteurs, on peut vendre non plus des centrales, des moteurs, des pièces ou des garanties (sources de coût), mais (source de profit) des kilowatts, des débits, des heures de vol… Face à ces challenges, les enjeux de l’EAM sont de contribuer à : • Acquérir une connaissance des matériels permettant l’indépendance vis-à-vis du concepteur ; • Réduire la durée des arrêts programmés, éviter le non programmé (pannes) ; • Accroître la durée de vie/sécurité des installations ; • Capitaliser (durées de vie, fiabilité, incidents récurrents, qualifications) ; • Renforcer l’harmonisation des méthodes de travail en vue d’accroitre la productivité. « L’EAM consiste à connaître, gérer, maintenir en fonctionnement et en performance les actifs industriels durant leur vie opérationnelle » Ce périmètre fonctionnel entraîne une interpénétration entre les différentes applications : CRM (données clients/sites, demandes d’intervention), PLM Product Life Cycle Management (description des matériels/configurations, AMDEC, éclatés, manuels utilisateurs, évolutions, traçabilité des opérations…), ERP, GPAO (plannings de réparation), GMAO (alertes, compteurs, suivi sérialisé…). Le marché reflète d’ailleurs ces origines diverses : CRM (Siebel…), Field Service, GMAO (Indus, IFS…), ERP (SAP, Oracle…), PLM (Windchill, TeamCenter…). Pour un outil de gestion évolutif Quelles sont aujourd’hui les tendances et les évolutions de l’EAM ? Côté « business », acquérir une meilleure maîtrise de son parc devra faciliter l’élaboration de nouveaux services : contrat SLA/taux de service, clauses de priorité… ; mutualisation multiclients des pièces de rechange onéreuses ou rares ; e-Learning, prise de contrôle/tests à distance ; mises à niveau pour économie des ressources (énergie, eau, vapeur…) : mesure, benchmark, rentabilité long terme d’alternative moins énergivores ; et des services en matière de démantèlement et de recyclage. Côté technologique, on constate aujourd’hui l’intégration dans les EAM de la GMAO, de la Business Intelligence, les portails, la planification, le repérage code-barres ou RFID. Une évolution concerne également l’intégration de la mobilité (accès sur PDA ou portable durci), les services à distance et encore le monitoring des équipements en temps réel. Enfin, côté métier, les pratiques de l’EAM suivent la gradation : corrective, préventive, prédictive multi-facteurs, « Reliability Centered Maintenance » (fiabilité orientée maintenance) apprenante, capitalisant les causes et prédictions de fiabilité. Mais beaucoup reste encore à faire pour prendre en compte, dès la conception, maintenabilité, testabilité et contrôle des performances jusqu’en fin de vie. Denis Debaecker (directeur associé Vinci Consulting) 32 M & E - N°608 - Novembre 2008

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com