Maintenance & Entreprise n°608

  • Produits
  • Risques
  • Nouvelle
  • Travail
  • Permet
  • Salon
  • Novembre
  • Gestion
  • Gmao
  • Maintenance
Dossier : Progiciels GMAO et outils logiciels de la maintenance

Événement > Enquête

Événement > Enquête Quelle organisation pour la maintenance M aintenance & Entreprise s’est associée à Maintenance Expo (Reed Exposition) pour réaliser une enquête auprès des responsables de maintenance sur leur organisation et leur politique d’investissement. Sur un échantillon, représentatif de tous les secteurs, de 388 professionnels ayant répondu, assurant la maintenance des équipements industriels mais aussi des bâtiments (39 %), voire des véhicules et autres, un tiers (31 %) revendique la décision finale dans le choix des produits et solutions et la majorité (56 %) participe à la décision. Seuls 13 % participent uniquement au cahier des charges. Le service maintenance est généralement rattaché à la direction technique et production de l’entreprise (41 % des cas) ou à la direction générale (28 %), plus rarement aux directions méthode, logistique ou qualité. Si 70 % des professionnels de maintenance se connectent régulièrement à Internet pour rechercher des informations concernant leur fonction, 46 % lisent aussi régulièrement la presse technique généraliste et 38 % les revues spécialisées en maintenance. Sujet de satisfaction pour nous, Maintenance & Entreprise vient en 3 e position (26 %) des magazines lus régulièrement, juste après les généralistes Usine nouvelle (51 %) et Industries & Technologies (28 %). Un quart des répondants avouent ne pas être membres d’une association professionnelle, soit qu’ils ne jugent pas cela utile (42 %) soit qu’ils n’en connaissent pas (58 %) : du grain à moudre pour nos amis de l’AFIM et des associations régionales… Concernant la majorité de leurs prestataires, les services maintenance ne jouent pas nécessai-

Maintenance Expo 2008 rement la proximité : 38 % ont retenu des prestataires d’envergure nationale, 37 % des prestataires de la région, 26 % du département et 4 % viennent de l’étranger. Jusqu’à un quart d’activité soustraitée Avec Internet et la presse spécialisée, le salon professionnel demeure un moyen privilégié d’information pour le responsable de maintenance Si le nombre de prestataires doit demeurer stable dans la moitié des cas (55 %), il devrait croître pour un tiers des entreprises (32 %) et diminuer dans seulement 13 % des cas. Les prévisions d’investissements évoluent sensiblement dans les mêmes proportions (en augmentation dans 32 % des cas, stables pour 58 % et en diminution pour 10 %). Peu d’entreprises ont entièrement externalisé l’activité maintenance (2,6 % de notre échantillon), mais peu d’entreprises ne sous-traitent toujours aucune part de leur activité maintenance (7 %). La majorité des entreprises sous-traitent jusqu’à un quart de l’activité maintenance (54 % des répondants), voire jusqu’à la moitié de cette activité (18 %). Le budget des achats des services maintenance de notre échantillon est très hétérogène (de 10 000 à plus de 200 000 euros), à l’image de la diversité des entreprises interrogées (grandes entreprises réalisant un CA de plus de 150 millions d’euros pour 30 % des cas, PME-PMI réalisant un CA de moins de 1,5 million d’euros et tous les seuils intermédiaires). Enfin concernant Maintenance Expo, sa tenue conjointe à Midest (salon international de la sous-traitance industrielle) est plébiscitée par plus de 84 % des professionnels interrogés qui considèrent le rapprochement comme intéressant.

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com