Views
2 years ago

Maintenance & Entreprise n° 629

  • Text
  • Finale
  • Maquette
  • Gestion
  • Gamme
  • Entreprises
  • Permet
  • Groupe
  • Ainsi
  • Formation
  • Travail
  • Produits
  • Maintenance
Entretien machines et interventions : Aérosols, des outils à tout faire

Maintenance Tertiaire actus Multiservices, multitechnique > Atalian réduit sa dette pour sécuriser son développement Présidé par Franck Julien, le groupe Atalian vient de réaliser le placement d'une émission obligataire de 250 millions d'euros qui lui permet de restructurer et de limiter le montant de sa dette. A échéance 2020, les obligations souscrites portent un intérêt de 7,25 %, coupons payables tous les six mois, pour la plus grande satisfaction des 125 investisseurs que le groupe a su convaincre. C'est un succès inédit en France pour une entreprise familiale qui détient la totalité de son capital après avoir repris l'an passé les parts détenus par Marceau Capital. En allégeant le coût de sa dette, Atalian retrouve une meilleure flexibilité de cash pour poursuivre son développement international, en particulier en Turquie après ses nombreux déploiements en Europe de l'Est. L'Asie pourrait également constituer à terme un foyer d'opportunités, selon M. Julien. Si le nettoyage, métier historique de TFN devenu Atalian, est un secteur très compétitif, la croissance organique interne, portée par le recours à l'externalisation des fonctions supports des entreprises dans tous les secteurs économiques, est loin d'être négligeable - de l'ordre de 6 à 10% selon les domaines de compétences, la sûreté-sécurité, les prestations techniques ou le FM global (Atalian se targue de ne sous-traiter aucune de ses prestations). Avec la reprise, en 2009, de Eurogem et de Veolia Propreté Nettoyage et Multiservices, Atalian avait doublé de taille en devenant 2 français de la propreté industrielle. L'intégration réussie des nombreuses entités acquises par le groupe peut s'expliquer par le maintien du management opérationnel local soutenu par des outils d'informations particulièrement performants. Organisations professionnelles > Jean-Claude Boncorps à la Présidence de FEDENE Elu lors du Conseil d'administration du 20 septembre 2012, Jean-Claude Boncorps prend ses fonctions à la présidence de Fedene (Fédération des Services Energie Environnement). Il succède pour un mandat de 3 ans à François Dupoux, qui devient Président d'honneur. Polytechnicien, ingénieur Ponts et Chaussées, Jean-Claude Boncorps débute sa carrière en 1970 chez SCET International (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations) où il a la charge d'études d'aménagement et d'infrastructures à l'international.Neuf ans plus tard, il rejoint ce qui deviendra l’ADEME. En 1984, il poursuit sa carrière au sein du groupe Dalkia où il assume différentes fonctions de direction. Impliqué dans les activités de Fedene, il a été le Président de deux syndicats membres, le SNCU (Syndicat National du Chauffage et de la Climatisation Urbaine) puis du SNEC (Syndicat National de l'Exploitation Climatique et de la Maintenance). Il a par ailleurs présidé le Comité Energie du CNISF (Ingénieurs et Scientifiques de France) entre 2008 et 2012.Verbatim : « Les entreprises de Fedene sont par essence opérateurs d'efficacité énergétique, en particulier dans le bâtiment. Nous devons maintenant confirmer le rôle majeur des solutions opérationnelles qu'elles apportent et leurs contributions à la mise en œuvre de la transition énergétique dans les territoires ». Récompense professionnelle > Un Chaptal pour le patron du groupe Muller Décerné par la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale (SEIN), le prix Chaptal du Comité des Constructions et des Beaux-Arts a été attribué à René Teurquetil en récompense de ses « 50 années passées au service de l’innovation industrielle française ». René Teurquetil, puis son fils Pascal, ont fait du groupe Muller un leader industriel du chauffage multiénergies employant 1500 personnes sur six sites en France (et une usine en Norvège). Par reprises successives, ce groupe industriel familial a intégré Noirot en 1970 (électroménager), CAMPA en 1978 (chauffage par rayonnement), APPLIMO en 1979, AUER en 1987, Chaufelec, NOBO en Norvège, Airelec et enfin France Energie (pompe à chaleur), sans oublier, la création de Convectair au Canada en collaboration avec Hydro Quebec. Verbatim : « Notre engagement dans les programmes internationaux et européens de normalisation et de certification, nous permet de concevoir des produits toujours en phase avec les évolutions réglementaires… Notre crédo industriel: Maintenir le développement, la conception et la production en France de produits de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire toujours plus performants qui répondent aux objectifs de l’écodesign.» Sûreté du bâtiment > VPSitex reprend Protel Sécurité Spécialiste de la protection et de la sécurisation du patrimoine immobilier vacant, le groupe VPSitex France reprend la société francilienne Protel Sécurité spécialisée dans l'installation et la maintenance de systèmes d'alarme, de vidéosurveillance et de contrôle d'accès. Parfaitement complémentaire de Sitex SAS, autre filiale du groupe VPSitex Holdings France, Protel est particulièrement spécialisée dans la protection électronique des chantiers et du bâtiment tertiaire. 46 Janvier-Février-Mars 2012 – N°629

actus Désamiantage > Lapro présente la nouvelle édition de son guide La précédente édition datant de 2011, Lapro Environnement publie son nouveau guide 2013 pour accompagner les désamianteurs qualifiés ("sous-section 3" du Code du Travail) comme toutes les entreprises confrontées ponctuellement à l'amiante ("sous-section 4", couvreurs, plombiers, chauffagistes, ascensoristes…). Démarche importante à l'heure où la réglementation imposera, d'ici 2015, la réduction par 10 du taux d'exposition aux poussières d’amiante. Ce guidel regroupe, sur 208 pages, plus de 800 consommables et matériels, services de location, maintenance et décontamination des matériels, dont 40 pages de nouveauté exclusives (sas de décontamination, unité de chauffe et de filtration, extracteurs d'air à double filtration absolu, vêtements de protection Microgard, brumisateur pour zones confinées etc. Gestion des services > Applications sur Smartphones de Planon « L’utilisation des applications Planon Apps dans notre propre organisation nous permet d’expérimenter nousmêmes les avantages de ces solutions et donc de les expliquer plus facilement à nos clients », explique Pierre Guelen, PDG du groupe, poursuivant : « … de plus, il nous est ainsi possible d’améliorer encore la convivialité et la fonctionnalité sur la base de nos expériences pratiques. » A Nimègue (Pays- Bas), le siège de Planon offre un environnement dynamique aux 450 collaborateurs : outre les postes de travail fixes, le bâtiment propose 75 postes de travail flexibles et une quinzaine de salles de réunion, tous munis de QR codes et de tags RFID. Les Planon Apps permettent aux collaborateurs de réserver à tout moment un poste de travail ou une salle de réunion en scannant simplement le QR code ou en lisant le tag RFID correspondant avec leur smartphone. Les collaborateurs peuvent aussi signaler une panne au helpdesk, grâce à une photo prise avec leur téléphone. Outre les Planon Apps, les collaborateurs utilisent au besoin le portail Self Service pour réserver les installations. Toutes les demandes concernant la gestion des équipements, l’IT ou les RH sont aussi traitées par le biais de cette solution Web. Les Planon Apps sont intégrées aux solutions back office de Planon. Certification HQE > Le siège d’EIFFAGE Construction au niveau Exceptionnel En décembre dernier, le siège social d’Eiffage Construction situé à Vélizy-Villacoublay (78) s’est vu attribué le Passeport Bâtiment Durable HQE niveau Exceptionnel. C’est le 43ème passeport délivré par l’organisme de certification CertiVéa, et ce bâtiment est la 9ème opération à obtenir un niveau exceptionnel en phase réalisation sur de la construction de bureaux en France (et le 6ème en Ile-de-France). Ce passeport vient en complément de la certification NF Bâtiments Tertiaires HQE que le bâtiment possède déjà. Les performances sur les quatre thèmes (énergie, environnement, santé et confort) . La somme des étoiles obtenues pour chaque thème détermine le niveau global du bâtiment. Avec 14 étoiles (4 pour les thèmes environnement et confort, 3 pour les thèmes énergie et santé), l’immeuble de bureaux de Vélizy livré fin 2011 obtient le niveau 4 (exceptionnel) de la classification. Certification HQE Exploitation > Vers une nouvelle version pour le tertiaire L’exploitation des bâtiments est une préoccupation sociétale et environnementale de plus en plus importante. Aujourd’hui, près de 3 millions de m² sont certifiées en France sous la marque NF HQE TM Bâtiments Tertiaires en Exploitation. Suite à un appel à commentaires lancé auprès des acteurs en début d’année, l'organisme certificateur Certivéa prépare une nouvelle version du système de certification exploitation qui soit « plus proche des évolutions du marché et des attentes des propriétaires, des exploitants et des utilisateurs de bâtiment ». Parmi les pistes d'amélioration, le système de certification devrait permettre une séparation des champs d'action et une reconnaissance individualisée de chaque acteur (propriétaire, exploitant et utilisateur). La nouvelle version du système de certification proposera ainsi 3 référentiels distincts de façon à évaluer individuellement les performances liées aux responsabilités de chacun (avec la remise d’un certificat). Une passerelle sera établie entre les certifications « construction » et « exploitation ». Le nouveau système de certification HQE Exploitation est prévu mi-2013. Maintenance Tertiaire Janvier-Février-Mars 2013 – N°629 47

Maintenance et entreprise - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.maintenance-entreprise.com